Technologies

Test des LG Tone Free HBS-FN7 : ces true wireless à réduction de bruit ne convainquent pas tout à fait

Connu surtout pour ses téléviseurs, LG propose aussi du matériel audio et propose de nouveaux écouteurs true wireless, baptisés LG Tone Free HBS-FN7. Comme les modèles HBS-FN6, que nous avons testés précédemment, ils sont conçus en partenariat avec Meridian Audio, un constructeur audio de matériel haute-fidélité.
La différence majeure entre les HBS-FN7 et HBS-FN6 se situe dans l’arrivée d’un système de réduction actif des bruits environnants. Pour un prix conseillé de 199,99 euros, ces écouteurs sont-ils un bon investissement pour nos oreilles ?

Le design des HBS-FN7 est quasiment identique à celui des HBS-FN6, tant au niveau des écouteurs, dotés d’une petite tige, que pour le boîtier de recharge, très compact. Nous n’avons eu aucun problème à le mettre dans notre poche de pantalon, mais l’extraction et l’insertion des écouteurs ne sont pas très pratiques. Il faut parfois repositionner les écouteurs dans le boîtier pour être sûr qu’ils sont bien enclenchés. A l’ouverture, nous avons été accueillis par une lumière bleue du plus bel effet, mais qui est surtout représentative de la technologie UVnano LED de LG.

LG

Déjà présente dans le boîtier des HBS-FN6, cette technologie utilise un rayonnement ultra-violet pour éliminer le staphylocoque doré et l’Escherichia coli de l’intérieur des embouts des écouteurs. Le staphylocoque doré est une bactérie connue pour provoquer des intoxications alimentaires, mais aussi des infections potentiellement mortelles. Il est par exemple la cause des infections nosocomiales, qui sont contractées dans les hôpitaux ou les cliniques. L’Escherichia coli, également appelée colibacille, est une bactérie qui, dans certains cas peut provoquer des gastro-entérites, voire des méningites.
Or, LG annonce que sa technologie élimine jusqu’à 99,9% de ces bactéries, mais il faut laisser les écouteurs dans le boîtier pendant 10 minutes et surtout brancher le boîtier sur un chargeur USB pour qu’elle s’active (une diode bleue s’allume quand elle est en fonction).
Bref, il ne faut surtout pas penser que les écouteurs sont « nettoyés » à chaque fois qu’on les remet dans leur boîtier de charge. Nous avons posé la question à LG sur l’éventuelle efficacité de sa technologie sur le coronavirus. La réponse est hélas négative.

Dans les oreilles, les écouteurs sont plutôt confortables à condition de choisir les bons embouts parmi les trois paires disponibles. Nous avons tenté de courir un peu, mais nous avons vite arrêté, car il faut repositionner régulièrement les écouteurs dans les oreilles, ce qui n’est guère pratique. En revanche, la certification IPX4 assure que les HBS-FN7 résistent efficacement à la transpiration.

Une endurance juste moyenne

Plus problématique, les HBS-FN7 manquent un peu d’endurance. Nous avons mesuré lors de nos tests une autonomie de 4 h 39 min, un score juste en dessous de la moyenne. La désactivation de la réduction de bruits permet de monter à 6 h 17 min.
Selon LG, le boîtier de recharge permet d’obtenir une autonomie totale de 15 heures (21 heures sans ANC). Il offre une fonction de charge rapide en filaire (cinq minutes de charge assurent, selon le constructeur, jusqu’à 60 minutes d’autonomie), et peut être posé sur un chargeur sans-fil compatible Qi.

Une réduction de bruits qui traite l’essentiel

Passons à l’évaluation de la réduction active des bruits (ANC). Un test dans la rue montre qu’elle fait correctement son travail et masque les sons les plus dérangeants. Elle se révèle cependant nettement moins efficace que celle des Oppo Enco X. Par exemple, on aurait aimé entendre moins le son des voitures qui reste très présent. Même verdict dans les transports en commun : la réduction de bruits laisse quand même passer certains sons, mais rend le voyage plus agréable. Grâce à une commande tactile, nous avons activé le mode LAS (Listen to the Ambiant Sound) qui permet d’entendre votre environnement sans avoir à retirer les écouteurs. Ce mode se révèle pratique pour les conversations et pour écouter les messages d’information dans les lieux publics.

Côté son, la mesure de la réponse en fréquences réserve une mauvaise surprise : les écouteurs privilégient clairement les médiums, nettement plus que sur le modèle précédent. Certes, il y a un peu d’aigus, mais ce n’est pas suffisant.

Où sont les basses ?

Cela se confirme à l’écoute, pas de problème pour profiter du dernier AC/DC chargé en guitares, mais les amateurs de jazz ou de classique seront déçus par le son qui manque de détail et de relief. La situation n’est cependant pas désespérée, car nous avons pu corriger le tir en installant l’appli gratuite LG Tone Free.
Elle dispose d’un égaliseur complet avec des modes prédéfinis, mais aussi des réglages personnalisés. Nous avons alors augmenté les aigus, et surtout les graves pour obtenir un son agréable. Par ailleurs, si vous avez égaré vos écouteurs, l’appli dispose d’une fonction pour les faire sonner comme un porte-clés connecté !

L’appli permet également de personnaliser les commandes tactiles des HBS-FN7. Bon point, la zone tactile tombe facilement sous le doigt grâce à une petite protubérance en haut de la tige et les écouteurs réagissent rapidement.

LG

Nous avons pu personnaliser les commandes tactiles (toucher une fois, deux fois ou trois fois la zone) des deux écouteurs grâce à l’appli pour les adapter à nos besoins, mais il n’est pas possible de personnaliser l’appui prolongé, qui aurait été bien adapté au réglage du volume. Source: 01net

Ajouter un commentaire

Click here to post a comment

%d blogueueurs aiment cette page :