Technologies

Snapdragon Sound : Qualcomm promet de repousser les limites de l’audio sans-fil

Dans notre morne époque où la prise jack disparaît, Qualcomm veut palier les défauts actuels de la transmission audio sans-fil avec son programme Snapdragon Sound.
Le papa du code audio aptX – l’une des meilleures solutions de diffusion audio Bluetooth actuelle – vient avec une double promesse : améliorer la qualité audio, tant en média qu’en communication, et éliminer les frictions de connexion.

Deux fois mieux… partout

Côté sonore, ce que promet le standard Snapdragon Sound, c’est un « deux fois mieux partout ». Deux fois plus de bande passante sonore, avec une gestion de l’échantillonnage musical à 96 kHz (au lieu de 48 kHz actuellement), 32 kHz pour les appels sonores (au lieu de 16 kHz) et une latence de seulement 89 ms contre 142 ms pour « le meilleur de nos concurrents », dixit l’entreprise.

Au-delà de la qualité audio, Snapdragon Sound promet aussi un appairage plus facile, plus rapide et une connexion plus stable, même dans des environnements saturés en connexions sans-fil. Vous pourrez également oublier les micro-coupures de connexion quand vous tournez ou inclinez la tête.
Sur les diapositives de Qualcomm, il est fait mention d’une « longue durée de vie de la batterie ». Interrogés par nos soins, Qualcomm botte en touche côté quantification, arguant que les chaînes audio varient énormément (type de terminal, d’écouteurs/casques). Au temps pour savoir quel est le vrai gain en matière énergétique.

Une chaîne propriétaire

La recette Snapdragon Sound se cuisine évidemment avec des ingrédients Qualcomm. Côté terminal, une base de Snapdragon 888 avec ses puces de communication (FastConnect 6900), de gestion de codec audio (Aqstic intégré dans le WCD938x) et son amplificateur dédié (Aqstic WSA883x).
Toute la panoplie par défaut des futurs smartphones équipés en Snapdragon 888 – Qualcomm vend la plateforme complète.
Pour la réception, il faut l’une des puces Bluetooth récentes (QCC515xn, QCC514x ou QCC3056). Le tout à la sauce logicielle « Qualcomm », autant pour les codecs (aptX, que pour les technologies de réduction de bruit).

Rassurez-vous, vous n’aurez pas à éplucher les fiches techniques les plus barbares des constructeurs pour identifier le matériel compatible…

Un logo pour identifier les produits compatibles

Le souci pour Qualcomm ici est que le pourvoyeur de technologie qu’il est n’a pas la main sur les produits finaux. Et qu’il faut ici que les deux appareils intègrent les bonnes puces. L’astuce est donc pour Qualcomm de recourir à un logo de compatibilité, autant côté terminal mobile qu’appareil audio.

Une compatibilité qui n’est pas garantie par Qualcomm sans une validation matérielle : tous les partenaires doivent faire passer leurs produits par un laboratoire ouvert par Qualcomm à Taïwan pour passer une certification.
Les deux entreprises mises en avant pour le lancement aujourd’hui sont Xiaomi côté smartphones – le 3e constructeur mondial avec 11% de parts de marché – et Audio Technica, côté casque/écouteurs. Deux belles signatures auxquelles s’ajoute Amazon, qui annonce la compatibilité de son service Amazon Music HD.

Au-delà du smartphone

Du côté de l’environnement smartphone, si le programme Snapdragon Sound va débuter sur le haut de gamme, les technologies et certifications devraient rapidement être étendues au milieu de gamme.
Quand on sait la horde de marques audio qui utilisent ses puces (Bose, Sennheiser, Yamaga, Skull Candy, B&O, etc.), le parc d’appareils déjà compatibles est important côté écouteurs. Mais pour Qualcomm, le parcours de Snapdragon Sound doit aller plus loin.

A découvrir aussi en vidéo :

A découvrir aussi en vidéo :

Car si l’Américain est surtout connu du grand public pour ses processeurs de smartphones, son business s’étend bien au-delà. Non seulement il équipe le drone martien de la Nasa, mais on retrouve surtout quantité de ses puces dans les routeurs, les enceintes/assistants vocaux ou encore dans les automobiles. Autant de marchés sur lesquels « Snapdragon Sound arrivera évidemment dans un second temps ». Rendez-vous à la fin de l’année pour les premiers tests du couple smartphone/casque audio.

Source: 01net

Ajouter un commentaire

Click here to post a comment

%d blogueueurs aiment cette page :