Technologies

OVH dément les accusations de Jean-Michel Blanquer sur le plantage des services d’école à distance

Jean-Michel Blanquer a-t-il accusé à tort OVH ? Le ministre de l’Education a assuré hier à que les bugs techniques de certains outils permettant de faire la classe à la maison étaient dus au leader du cloud français. Le directeur général d’OVH, Michel Paulin, a démenti ces propos sur Twitter.

L’incendie de Strasbourg n’a aucun lien

Les ENT sont des Espaces Numériques de Travail sur lesquels les élèves de toute la France se connectent pour consulter les instructions des professeurs et utiliser des applications comme des cahiers multimédia.
Ils sont restés inaccessibles hier, lors de la première journée de fermeture des écoles.

« Ils dépendent d’un opérateur [OVHCloud] qui a eu un incendie à Strasbourg il y a quelque temps qui n’a pas pu faire face à l’afflux de connexions ce matin », avait expliqué Jean-Michel Blanquer.

A découvrir aussi en vidéo :

D’après Michel Paulin, non seulement l’incendie n’a aucun rapport avec ces incidents mais en plus des régions concernées par ces dysfonctionnements ne sont pas hébergées chez OVH. Il récuse, enfin, toute responsabilité dans ces bugs. Jean-Michel Blanquer va donc devoir revoir sa copie…

Source: 01net

Ajouter un commentaire

Click here to post a comment

%d blogueueurs aiment cette page :