Technologies

Nikon lance ses premières optiques macro en monture Z

Les amateurs de de photo de détails peuvent lâcher un grand « enfin ! » avec l’annonce ce jour des deux premières optiques Macro en monture de Z lancées par Nikon, les Nikkor Z MC 50mm f/2.8 S et MC 105mm f/2.8 VR S. Ces focales fixes sont les premières « Micro » du système hybride APS-C et plein format de Nikon – oui, « Micro » parce que Nikon n’appelle jamais les technologies comme les autres – et comblent donc une lacune optique. Il ne reste plus qu’à voir arriver les super téléobjectifs adaptés en monture Z, ce qui pourrait arriver le jour où on verra le Z9 poindre le bout de son nez.

Le Z MC 50mm f/2.8 S est le plus abordable des deux cailloux et propose un rapport de grandissement de 1:1 avec une distance de mise au point minimale de 16 cm. C’est une optique vraiment compacte avec seulement 66 mm de long et seulement 260 grammes sur la balance. Merci la monture Z !

Point de mise au point interne cependant, le fût s’allonge dès que l’on commence à travailler les sujets au plus près. Sans être un modèle haut de gamme (absence de mention « S »), l’optique est moderne tant du point de vue de la formule optique (10 éléments en 7 groupes) que de l’AF (moteur pas-à-pas STM).

Plus resserré, le téléobjectif MC 105mm f/2.8 VR S est plus haut dans la gamme, comme l’indique son suffixe « S ». La qualité et la précision d’image devraient donc être un bon cran au-dessus du 50 mm. Le rapport de grandissement est toujours de 1:1 mais cette fois l’objectif est à focus interne, stabilisé optiquement (mention « VR ») et bardé de joints d’étanchéité. Attention cependant : lorsque l’on est à la distance minimale de mise au point de 29 cm pour obtenir le rapport 1:1, l’ouverture baisse à f/4.5. Heureusement que la stab est là.

La stabilisation, mais aussi le système AF basé sur deux moteurs STM qui, conjugués aux nouveaux algorithmes de mise au point, promettent une rapide acquisition du point ainsi qu’une réduction des défauts optiques (les deux moteurs pilotent des groupes optiques différents). Là encore attention, la vitesse maximale d’AF est obtenue pour les sujets jusqu’à 50 cm de l’optique – pour les sujets plus près, il faudra être plus patient ou passer en mise au point manuelle. Ce que font de toute manière de nombreux photographes spécialisés en macro. A 630 g sur la balance, l’optique est bien plus lourde et encombrante que le 50 mm. La qualité technique et optique se payent.

À découvrir aussi en vidéo :

A découvrir aussi en vidéo :

Le Nikon Nikkor Z MC 50 mm f/2.8 est d’ores et déjà disponible à 729 euros et le Nikkor Z MC 105 mm f/2.8 VR S est en précommande pour la fin du mois de juin à 1099 €.

Source: 01net

Ajouter un commentaire

Click here to post a comment

%d blogueueurs aiment cette page :