Technologies

Google va proposer plus de moteurs de recherche lors de la configuration d’un smartphone Android

Contraint en 2018 par la Commission européenne de laisser à ses utilisateurs la possibilité de choisir un autre moteur de recherche par défaut que le sien, Google avait rusé en monétisant son nouveau système. À la configuration d’un appareil Android, les utilisateurs européens ont aujourd’hui le choix entre quatre moteurs de recherche, dont Google. Les trois autres obtiennent leur place en participant à des enchères… et donc en rémunérant Google. Ce système énerve beaucoup les entreprises comme Qwant ou Ecosia, bien moins riches que Bing ou Yahoo. 

Dans un billet de blog, Google annonce qu’il va mettre fin à son système d’enchères. À la suite d’échanges avec la Commission européenne, qui a certainement grondé le géant du web, Google va permettre à 11 navigateurs de se ranger à ses côtés dès septembre. Pour apparaître, plus besoin de payer Google. 

Un système beaucoup plus juste 

Dès septembre, n’importe quel moteur de recherche pourra candidater. Seules conditions fixées par Google : offrir un vrai moteur de recherche couvrant tous les sujets, être présent dans les pays où le moteur de recherche souhaite apparaître et proposer une application gratuite sur le Play Store. Les cinq premiers résultats représenteront les cinq moteurs de recherche les plus populaires dans le pays où le smartphone est configuré tandis que les sept derniers permettront à de plus petits moteurs de recherche d’être mis en avant. 

A découvrir aussi en vidéo :

Avec ces changements, Google répond beaucoup mieux à la demande de l’Union européenne qui souhaitait séparer Android du reste des services Google. La plupart des moteurs de recherche alternatifs se sont félicités publiquement de ce changement, après des années de contestation.  Source: 01net

Ajouter un commentaire

Click here to post a comment

%d blogueueurs aiment cette page :