Technologies

Fuite de données Facebook : comment savoir si votre numéro de mobile circule sur le Web ?

Les fuites de données Facebook se suivent, mais ne se ressemblent pas. La dernière en date, découverte à la fin du mois de janvier, est sans doute la plus grave dans toute l’histoire du réseau social. Elle touche quelque 500 millions d’utilisateurs à travers le monde, dont les numéros de téléphone ont été rendus publics sur le Web. En France, près de 20 millions d’utilisateurs sur les quarante que compte la plate-forme sont concernés.

Votre numéro de mobile fait-il partie de cette incroyable fuite de données ? Vous pouvez désormais le vérifier très facilement, grâce à la plate-forme dédiée Have I Been Pwned qui vient d’être mise à jour par son fondateur, Troy Hunt, afin de permettre aux utilisateurs de Facebook de vérifier si leur numéro est concerné. Voici comment.

À découvrir aussi en vidéo :

1. Allez sur Have I Been Pwned ?

Lancez votre navigateur Web préféré depuis votre ordinateur ou votre smartphone et rendez-vous sur la plate-forme en ligne Have I Been Pwned qui permet de vérifier si vos données ont fuité sur la Toile.

Aller sur Have I Been Pwned ? (Gratuit)
 

2. Saisissez votre numéro de mobile

Dans le champ de recherche affiché sur la page d’accueil, saisissez votre numéro de téléphone au format international. Pour un numéro français, vous devez saisir +33 suivi de votre numéro de mobile sans le premier zéro, par exemple, +33 6 11 22 33 44. Cliquez ensuite sur le bouton pwned ?.

Si votre numéro a été trouvé dans cette fuite de données, la plate-forme affiche une alerte sur fond rouge indiquant le type d’informations pouvant s’y trouver.

En fonction du nombre d’informations renseignées sur votre profil Facebook, cette fuite de données pourra contenir plus ou moins d’informations personnelles vous concernant.

Dès lors, soyez particulièrement vigilant quant aux appels et SMS que vous pourriez recevoir à l’avenir de la part de numéros inconnus ou suspects. Ce genre de fuites de données sont en général utilisées par des âmes malintentionnées pour des tentatives d’escroquerie au Ping Call, ou au faux colis en attente de réception.

Pour limiter les risques, il est fortement recommandé de bloquer les spams par SMS et appels téléphoniques indésirables en utilisant le module de blocage intégré à votre smartphone que vous pourrez compléter avec une application de filtrage comme Orange Téléphone, disponible aussi bien sur iOS que sur Android.

Source: 01net

Ajouter un commentaire

Click here to post a comment

%d blogueueurs aiment cette page :