Technologies

Encore plus de débit, moins de latence et de la 5G fixe, ce qui nous attend à partir de 2022

Le Mobile World Congress va s’ouvrir ce 28 juin à Barcelone dans un contexte sanitaire encore très compliqué. De grands acteurs ne seront pas présents physiquement comme Qualcomm, Ericsson, Nokia, Sony ou Google. Mais les opérateurs ont répondu à l’appel et comptent bien montrer de nouvelles démonstrations 5G. Car le calendrier des évolutions semble se précipiter.

Aujourd’hui, la 5G est lancée dans une grande partie du monde et partout en Europe. Le GSMA (Global mobile suppliers association) comptabilisait 163 opérateurs l’ayant lancé dans 64 territoires au mois de mars dernier. Et 580 millions d’abonnements 5G sont attendus d’ici la fin de l’année, d’après Ericsson. L’équipementier pense même que ce sera le standard à être le plus rapidement adopté de l’histoire de la téléphonie mobile.

Décongestionner les lieux publics

Premier gros changement en perspective, l’arrivée des ondes millimétriques. Il s’agira d’utiliser de nouvelles fréquences hautes apportant beaucoup de spectre, donc de capacité et de débit. Mais leur faible propagation nécessitera d’installer des petites antennes (small cells), en plus des antennes macro 5G déjà en fonction.

En France, on attend encore les informations de l’Arcep sur les modalités des enchères de la bande 26 GHz. La procédure pourrait se tenir plus tôt que prévu et même dès l’année prochaine. Les États-Unis, la Corée du Sud et l’Italie y sont déjà passés. L’Allemagne s’apprête à en profiter.

Les ondes millimétriques devraient décongestionner des zones publiques de grande affluence en milieu urbain comme les stades, les gares, les centres commerciaux ou les campus.

Un complément à la fibre optique ?

Les zones rurales et périurbaines pourraient aussi être concernées avec le développement du FWA, c’est-à-dire le Fixed Wireless Access. Présentée comme la fibre optique des airs, cette technologie permet d’obtenir un accès à Internet fixe en se connectant au réseau mobile 5G extérieur. Exactement comme les box 4G actuelles, mais avec de meilleures performances. Et cela coûterait beaucoup moins cher que de déployer de la fibre optique. Il faudra tout de même que l’environnement ne présente pas d’obstacles à la propagation des ondes.

Même si les opérateurs français ne communiquent pas actuellement sur le sujet et que le gouvernement souhaite apporter la fibre à tous les foyers, le marché pourrait se développer dans notre pays. Les constructeurs de box et routeurs comme Sagemcom se positionnent d’ailleurs déjà sur le créneau. « Les opérateurs vont obtenir une telle capacité de spectre qu’ils vont pouvoir l’utiliser pour faire du FWA comme solution temporaire en attendant la fibre optique ou comme solution complémentaire de plus long terme », nous a indiqué le directeur général de Qualcomm France Jean Varaldi.

Des applications de réalité augmentée

Ce qui occupe également les opérateurs et les équipementiers, c’est le déploiement de la 5G standalone, la deuxième version du standard fonctionnant avec un vrai cœur de réseau 5G. Orange nous confiait récemment compter l’inaugurer dès l’année prochaine dans les réseaux privés. Mais pour le grand public, il faudra probablement attendre 2022. Car cela nécessite de mettre à niveau les équipements des cœurs de réseau. Malgré cela, Vodafone a inauguré la 5G standalone en avril dernier et va la déployer dans les plus grosses villes allemandes.

Vodafone a lancé une application de réalité augmentée pour la cuisine.

Les bénéfices attendus sont une vraie réduction de la latence, une plus grande fiabilité du réseau et le network slicing qui permet de découper le réseau en tranches logicielles et de prioriser certains usages. Pour le grand public, cela devrait permettre de jouer en réseau en mobilité, et surtout, d’accéder à de nouvelles applications de réalité virtuelle et augmentée.

Vodafone a ainsi lancé un service de réalité augmentée pour la cuisine, Giga AR, qui permet de mitonner des petits plats avec le chef Steffen Henssler. Il s’insère dans votre champ de vision pour vous coacher grâce à vos lunettes de réalité augmentée. Pas sûr que ce soit un carton.

Sources : GSA, Ericsson, Vodafone

Source: 01net

Ajouter un commentaire

Click here to post a comment

%d blogueueurs aiment cette page :