Technologies

Elon Musk annonce que les débits de son accès à Internet Starlink vont passer à 300 Mbits/s cette année

Elon Musk vient de réagir sur twitter à un test de débit d’un utilisateur américain de Starlink, l’offre d’accès à Internet par des satellites envoyés dans l’espace. A l’annonce d’une mesure de débit maximal de 130 Mbit/s, Musk a répondu que la vitesse allait doubler plus tard dans l’année et atteindre environ 300 Mbit/s.

Elon Musk a également annoncé une amélioration de la latence, qui passerait à environ 20 ms. La mesure de l’utilisateur révèle une latence de 34 à 44 ms, un chiffre élevé pour, par exemple, jouer en ligne.

Le PDG de SpaceX, qui détient les satellites Starlink, a précisé que le réseau couvrira la plupart des régions de la terre à la fin de l’année, avec une densification du réseau prévue pour l’année prochaine. Musk a aussi insisté sur le fait que Starlink fonctionne mieux dans les régions à faible ou moyenne densité de population, et que le réseau téléphonique mobile sera toujours avantagé dans les zones urbaines à forte densité.

Le site Web de Starlink mentionne que, pendant la phase bêta, les utilisateurs doivent s’attendre à des débits entre 50 Mbits/s et 150 Mbits/s, ainsi qu’une latence comprise entre 20 et 40 ms. Les mesures réalisées par l’utilisateur de Chicago correspondent bien aux valeurs annoncées.

A découvrir aussi en vidéo :

A découvrir aussi en vidéo :

Enfin, Starlink est dans les starting-blocks en France. Il est possible de pré-commander son kit de réception pour 99 dollars, soit environ 82 euros. En outre, l’ARCEP a octroyé au service Internet par satellites l’usage des bandes de fréquences de 10,7 à 12,75 GHz et de 14 à 14,5 GHz. La mise en service dans l’Hexagone est prévue pour le second semestre 2021.

Source : The Verge

Source: 01net

Ajouter un commentaire

Click here to post a comment

%d blogueueurs aiment cette page :