Technologies

Covid-19 : un laboratoire virologique de l’université d’Oxford piraté

Selon le site Forbes, un laboratoire de l’université d’Oxford spécialisé dans les recherches sur la Covid-19 a été piraté. D’après les analyses de Hold Security, il s’agirait d’un groupe de cybercriminels sud-américains qui ont visiblement pour habitude de voler des informations pour les revendre par la suite.
Dans le cas présent, ils proposaient à la vente l’accès à des appareils de purification qui se trouvent dans le laboratoire, avec la possibilité de piloter une pompe intégrée et de modifier la pression.

A découvrir aussi en vidéo :

Cette entité de recherche britannique ne travaille pas sur les vaccins, mais réalise des recherches fondamentales sur les virus, et notamment le SARS-Cov-2. Ses travaux peuvent servir à découvrir de nouveaux vaccins et se font dans des conditions de haute sécurité biologique.
Savoir que des pirates peuvent accéder à des machines d’un tel laboratoire est évidemment très inquiétant, en raison du risque de sabotage. Les malfrats qui étaient à l’œuvre ont également piraté des universités brésiliennes et une entreprise d’analyses financières (Dun & Bradstreet Malaysia).

En novembre dernier, Microsoft avait déjà alerté sur le piratage de laboratoires liés au développement de vaccins anti-covid. Toutefois, il s’agissait là de groupes étatiques russes et nord-coréens, pas de gangs mafieux.

Source : Forbes

Source: 01net

Ajouter un commentaire

Click here to post a comment

%d blogueueurs aiment cette page :