Société

L’actrice américaine Ashley Judd autorisée à poursuivre Harvey Weinstein pour harcèlement sexuel

Ashley Judd, 52 ans, fut l’une des premières à briser le silence sur les agissements d’Harvey Weinstein.

Nouveau rebondissement dans l’affaire Weinstein. L’actrice américaine Ashley Judd peut finalement poursuivre pour harcèlement sexuel le producteur déchu qu’elle accuse d’avoir ruiné sa carrière pour avoir résisté à ses avances, a jugé mercredi 29 juillet une cour d’appel de Californie. En première instance, un juge avait au contraire estimé que le harcèlement sexuel n’était pas applicable dans le cas de la comédienne, qu’il avait toutefois à l’époque autorisée à entamer des poursuites civiles.

Ashley Judd, 52 ans, fut l’une des premières à avoir brisé le silence sur les agissements d’Harvey Weinstein, accusé de harcèlement, d’agression sexuelle ou de viol par plus de 80 femmes, dont des stars comme Angelina Jolie, Gwyneth Paltrow ou encore Léa Seydoux.

Dans une plainte déposée en avril 2018, Ashley Judd affirme qu’Harvey Weinstein a anéanti ses chances d’apparaître dans la trilogie fantastique de Peter Jackson Le Seigneur des anneaux, l’une des plus lucratives de l’histoire du cinéma, en disant au réalisateur et à son équipe que travailler avec la comédienne était « un cauchemar ». Des affirmations que Peter Jackson a publiquement confirmées dans des interviews. Ashley Judd dit avoir été punie pour « avoir rejeté ses avances sexuelles un an plus tôt (en 1997), quand il l’avait coincée dans sa chambre d’hôtel sous le prétexte de parler affaires ».

Le magnat déchu a été condamné au printemps à New York à une peine de 23 ans de prison pour viol et agression sexuelle. Dans le cadre de procédures distinctes ouvertes à Los Angeles, il est également accusé par trois femmes de crimes similaires commis en Californie.

Source: Franceinfo – Société

Ajouter un commentaire

Click here to post a comment

%d blogueueurs aiment cette page :