Société

DIRECT. Fin de vie : l’Assemblée nationale examine la proposition de loi controversée du député Olivier Falorni

Ce qu’il faut savoir

“Ultime liberté” ou “dérive éthique” ? L’Assemblée nationale examine, jeudi 8 avril, la proposition de loi sur l’euthanasie du député Libertés et Territoires Olivier Falorni, ouvrant un droit à “une fin de vie libre et choisie” pour les personnes souffrant d’une pathologie incurable. Le débat, qui intervient dans le cadre d’une journée réservée au groupe Libertés et Territoires, risque de ne pas arriver à son terme du fait de l’avalanche d’amendements – plus de 3 000 – déposés pour ce texte. Suivez notre direct. 

Une “assistance médicalisée active à mourir”. Ce texte ouvrirait le possible recours à une “assistance médicalisée active à mourir”, pour toute personne “capable et majeure, en phase avancée ou terminale d’une affection grave et incurable”, ne pouvant être “apaisée” ou jugée par elle “insupportable”.

Cinq députés à l’origine de plus de 2 000 amendements. À eux seuls, cinq députés Les Républicains ont déposé plus de 2 000 amendements sur les 3 057 qui doivent être examinés. 

“Il faut trouver une solution en France”. Pour le docteur Yves de Locht, médecin généraliste à Bruxelles qui procède à l’euthanasie de patients, “des Français font des centaines de kilomètres” pour effectuer des demandes d’euthanasie en Belgique. “Nous ne souhaitons vraiment plus voir ça. Il faut trouver une solution en France”, explique-t-il à franceinfo.

Source: Franceinfo – Société

Ajouter un commentaire

Click here to post a comment

%d blogueueurs aiment cette page :