Science

Une galaxie semblable à la Voie lactée observée à 12 milliards d’années-lumière

 

La détection de la galaxie 0418-47 a été rendue possible grâce au Vaste Réseau (sub-)millimétrique de l’Atacama (ALMA) de l’Observatoire Européen Austral (ESO).

Ce que nous avons découvert est assez déroutant : bien qu’elle forme des étoiles à un rythme élevé et qu’elle soit le siège de processus hautement énergétiques, SPT0418-47 est le disque galactique le mieux ordonné observé à ce jour dans l’Univers jeune.

Simona Vegetti, Institut Max Planck

La galaxie apparaît comme un anneau de lumière sur fond de ciel nocturne.

En outre, elle semble étonnamment calme, ce qui tend à contredire les théories selon lesquelles les galaxies de l’Univers jeune étaient turbulentes et instables, explique l’ESO dans un communiqué.

[embedded content]

Cette découverte inattendue remet en question notre compréhension de la formation des galaxies et ouvre une nouvelle fenêtre sur le passé de notre Univers, affirme l’ESO.

Au moment de la naissance de SPT0418-47, l’Univers avait alors à peine 10 % de son âge actuel. À cette époque, les galaxies étaient encore en formation.

C’est la toute première fois que la présence d’un bulbe est détectée dans un Univers si jeune, ce qui confère à SPT0418-47 le statut de sosie le plus distant de la Voie lactée.

Extrait du communiqué d’ESO
Un point lumineux diffus sur fond noir.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L’équipe a reconstitué la véritable forme de la galaxie en appliquant aux données d’ALMA une nouvelle technique de modélisation informatique.

Photo : ALMA (ESO/NAOJ/NRAO), Rizzo et al.

Habituellement, l’éloignement de ce type de galaxies les fait apparaître faiblement brillantes, ce qui empêche les télescopes les plus puissants de les observer dans leurs moindres détails.

L’équipe a surmonté cet obstacle en utilisant l’effet loupe produit par une galaxie voisine – un effet connu sous l’appellation de lentille gravitationnelle.

Grâce à cet effet, l’attraction gravitationnelle qu’exerce la galaxie voisine déforme et courbe la lumière en provenance de la galaxie distante, lui conférant une apparence déformée et magnifiée.

Repères

Notre Univers est en expansion et il s’agrandit chaque seconde. Ainsi, l’espace entre les galaxies s’étire comme une pâte à pain qui monte dans le four. Il faut savoir qu’il existe au moins 2000 milliards de galaxies dans l’Univers et que des milliards d’étoiles entourées de milliards de planètes se trouvent dans ces galaxies.

Les scientifiques veulent maintenant déterminer la fréquence de ce type de galaxies à disque au sein de l’Univers jeune, et si elles sont effectivement moins chaotiques que prévu par la théorie.

Le détail de cette observation est décrit dans la revue Nature (Nouvelle fenêtre) (en anglais).

À lire aussi :

Source: Radio-Canada | Science

Ajouter un commentaire

Click here to post a comment

%d blogueueurs aiment cette page :