Science

Un site évalue le risque d’être confronté au Covid-19 lors des fêtes de fin d’année

Le Premier ministre Jean Castex a prévenu jeudi 12 novembre qu’il serait irresponsable de relâcher le confinement. Mais pourrons nous fêter Noël avec plus de dix convives à table ? Des chercheurs américains viennent de créer un site internet, covid19risk, pour évaluer le risque d’a^voir un convive atteint du coronavirus Covid-19 au menu des fêtes.

Vous avez des amis à Lyon dans le Rhône ? Un dîner avec eux en ce moment représente 65% de risque qu’il y en ait un atteint du Covid. Vous faites votre dîner à Paris ? Là, c’est 32% de risque. Vous voulez savoir où ce serait le mieux ? En ce moment c’est en Charente-Maritime où, on redescend à 14%. Mais si vous passez à 25 personnes dans votre soirée parisienne, là ce sera 65%. Et si on invite 50 personnes en Savoie c’est +99% de risque d’avoir “un covidé dans la soirée”.

Ce site ne vous dit pas le risque pour vous d’attraper le Covid parce qu’il n’a pas été conçu pour évaluer votre comportement, si vous portez un masque ou pas par exemple, ni le lieu où vous êtes, s’il est clos ou ouvert, bien ventilé ou pas.

Ce site propose une carte interactive se concentre sur les comtés pour les États-Unis et les régions ou départements de quelques pays européens, comme la France. Ils sont colorés en jaune, orange ou rouge en fonction de la circulation du virus. Vous choisissez si vous participez à un évènement avec 10, 15, 20 ou 5 000 personnes et alors apparaît un pourcentage de risque que l’une d’elle ait le Covid.

C’est Joshua Weitz, directeur de recherche en biosciences quantiques à l’université Georgia Tech qui l’a mise au point en agrégeant les données officielles des cas de contamination dans une dizaine de pays. Il les multiplie par 5 et par 10 parce qu’aujourd’hui les chercheurs estiment que les tests ne repèrent qu’une personne sur 10 de positive. En fait, il voulait faire ce site avant les fêtes de Thanskgiving aux États-Unis pour donner une sorte de “carte météo” du risque covid à ses concitoyens.

Cette carte se base sur une formule mathématique de probabilité. En tout cas, on voit que l’épidémie et ses chiffres donnent du grain à moudre aux mathématiciens qui rivalisent de graphiques, de cartes interactives, pour nous aider à mieux comprendre ce qui se passe.

On voit qu’il n’est pas simple de connaître les probabilités d’attraper le Covid. Un mathématicien du collège de France tente de les calculer au sein du foyer. Amaury Lambert a ainsi lancé l’étude Alcov 2 sur la base de questionnaire auprès de 10 000 ménages français.

Source: Franceinfo – Sciences

Ajouter un commentaire

Click here to post a comment

%d blogueueurs aiment cette page :