Santé

Nouveau monde. L’industrie de la téléphonie mobile bousculée par l’annulation du salon MWC

Des visiteurs se rendent au Mobile World Congress de Barcelone (Espagne), le 25 février 2019. Image d’illustration. (JOSEP LAGO / AFP)

La décision est tombée mercredi soir après plusieurs semaines de suspense : le Mobile World Congress (MWC), qui devait avoir lieu à partir du 24 février à Barcelone, n’aura pas lieu en raison de l’épidémie de coronavirus Covid-19. Il faut dire que les principaux exposants ont annulé à la chaîne. D’abord, le Sud-Coréen LG, puis Amazon ; Facebook, Intel, Deutsche Telekom, Sony, Nokia, etc. Face au risque d’un salon désert, les organisateurs ont préféré tout annuler.

Certes, Barcelone n’est pas en Chine mais beaucoup d’exposants et de visiteurs sont chinois ou voyagent en Chine toute l’année. Les organisateurs avaient d’abord promis des conditions d’hygiène renforcées (interdiction de séjour à toute personne qui se serait rendue en Chine moins de 15 jours avant, port du masque obligatoire, poignées de main déconseillées). Malgré cela, les entreprises ont préféré se retirer par principe de précaution pour leurs employés. Ce qui fait dire, d’ailleurs, à la responsable de la santé publique de Catalogne que c’est surtout une “épidémie de peur”. Rappelons qu’à l’exception de deux cas aux Baléares, aucun malade du virus n’a été détecté en Espagne.

Le MWC, c’est 2 000 exposants de 200 pays et 110 000 visiteurs. Autant dire que cela représente une manne économique considérable pour la capitale catalane. Chaque année, les hôtels, les restaurants et les taxis font le plein. On parle de plus de 450 millions d’euros de retombées économiques. C’est aussi un coup dur pour la GSM Association qui organise le salon, actuellement présidé par le Français Stéphane Richard, PDG d’Orange. Maintenant, l’heure est aux assurances. Mais pour que celles-ci entrent en jeu, il faudrait que la Catalogne soit déclarée en urgence sanitaire, ce qui n’est pas le cas à l’heure actuelle.

L’annulation du WMC va bousculer les agendas. Cette année, on devait beaucoup parler de la 5G et d’écrans pliables. Samsung a devancé les choses en faisant son événement à part, mardi. Huawei devait présenter son modèle Mate X, le Chinois n’a pas annulé sa venue au MWC et pourrait faire sa présentation dans un hôtel de Barcelone.

À part cela, il y aura forcément un impact sur l’ensemble de l’industrie. Les difficultés devraient être importantes pour les marques plus petites, pour lesquelles le MWC est un rendez-vous réellement important car il permet de passer des contrats.

Source: Franceinfo – Santé

Ajouter un commentaire

Click here to post a comment

%d blogueueurs aiment cette page :