International

Derek Chauvin accablé par plusieurs de ses ex-collègues

Autre dure journée pour l’ex-policier de Minneapolis Derek Chauvin, jugé depuis plus d’une semaine pour le meurtre de George Floyd. Mardi, plusieurs de ses anciens collègues ont défilé à la barre des témoins pour remettre en cause son usage excessif de la force qui a entraîné la mort de l’Afro-Américain en mai dernier.

Devant les jurés, le lieutenant du service de police de Minneapolis, Johnny Mercil, instructeur en technique d’arrestation, a indiqué que Chauvin avait eu recours à une « pratique et à un style non autorisés » en appliquant son genou sur le cou de George Floyd pendant plus de neuf minutes pour le maîtriser. Il a souligné que la pression devait plutôt être exercée « sur l’épaule ou le dos », selon les normes enseignées aux policiers de la ville.

Les policiers sont « formés pour utiliser le plus bas niveau de force possible afin d’atteindre leur objectif, a-t-il dit. Nous leur demandons de se tenir loin du cou autant que possible. »

Plus tôt dans la journée, le sergent Ker Yang a confirmé au tribunal que Derek Chauvin avait bel et bien reçu en 2016 et 2018 plus de 40 heures de formation pour apprendre à désamorcer les situations tendues avec des personnes en crise, mais également à maîtriser sa force tout en s’assurant qu’un suspect se conforme aux ordres de la police.

Le temps de calmer les choses

Dans les événements à « évolution rapide » — l’arrestation de Floyd peut ainsi être qualifiée —, « nous avons souvent le temps de calmer les choses » et de « réévaluer les décisions prises », a-t-il dit, joignant sa voix à une série de témoignages qui, depuis le début de la semaine, attaquent de front une des lignes de défense de l’ex-policier.

Les avocats de Derek Chauvin cherchent à faire la démonstration, pour éviter la condamnation de leur client, qu’il a agi le jour de la mort de George Floyd dans le respect de l’entraînement reçu pour gérer une arrestation compliquée en posant son genou sur le cou de la victime. Or, plusieurs policiers d’expérience affirment que Chauvin n’aurait pas dû maintenir le quadragénaire au sol par le cou et aurait plutôt dû chercher à désamorcer la crise tout en s’assurant que le suspect ait accès à des premiers soins, si nécessaire, a dit Ker Yang.

Le témoignage mardi après-midi de Nicole Mackenzie, qui coordonne le service médical de la police de Minneapolis et forme les policiers en techniques de premiers soins, a poursuivi la séquence accablante pour Derek Chauvin. La jeune femme a mentionné que les policiers étaient formés pour venir en aide à un suspect en situation de détresse avant l’arrivée des services ambulanciers. Une aide que George Floyd n’a pas reçue de la part des policiers, même si, à 27 reprises, il a indiqué ne plus pouvoir respirer.

Premier expert provenant d’un autre corps policier, le sergent Jody Stiger, de la police de Los Angeles, a été catégorique en parlant d’une « force excessive » au regard de la technique utilisée par Chauvin sur Floyd. En perdant la vie au terme de son arrestation manquée pour une histoire de billet de 20 $ contrefait, George Floyd a déclenché en mai dernier un mouvement de protestation contre la violence policière et pour l’affirmation des droits civiques des Afro-Américains d’une ampleur similaire aux mouvements d’affirmation qui ont frappé les États-Unis dans les années 1960. Derek Chauvin risque jusqu’à 40 ans de prison s’il est reconnu coupable de meurtre.

Mardi, un témoin clé de la mort de Floyd, Morries Hall, qui l’accompagnait en voiture le jour du drame, a comparu brièvement devant le tribunal par lien vidéo pour invoquer le 5e amendement de la Constitution qui permet à un citoyen de refuser de témoigner lors d’un procès si ce témoignage peut lui valoir des accusations. Il est actuellement incarcéré pour des faits non reliés à la mort de George Floyd. Il pourrait lui avoir vendu des substances illicites avant son arrestation. Le juge doit rendre sa décision sur ce témoignage dans les prochains jours.

À voir en vidéo

Source: Monde / États-Unis – Le Devoir

Ajouter un commentaire

Click here to post a comment

%d blogueueurs aiment cette page :