Économie

Votre auto de luxe a-t-elle disparu?

Le personnel chez Honda pouvait donc expliquer à Anouar Mhirsi qu’il suivait sa voiture à la trace. Il me dit : “Ah! Monsieur. Votre auto roule sur la 132, direction ouest”.

35 véhicules en moyenne sont volés chaque jour au Québec. Et Lexus est particulièrement prisé. En fait, Lexus possède 4 modèles parmi les 5 véhicules les plus volés dans la province.

Une voiture blanche.

Les voitures Lexus ont la cote parmi les voleurs.

Photo : Radio-Canada

Le courtier d’assurances Louis Cyr comprend pourquoi les voleurs sont si intéressés par ce type d’automobile.

C’est un véhicule qui garde sa valeur. Ils sont limités au niveau des quantités, l’offre et la demande déterminent souvent leur prix.

Louis Cyr

Les autos sont devenues de véritables engins électroniques. Une simple puce est reconnue par l’ordinateur de bord de l’auto qui permet le déverrouillage des portes et son démarrage. Malgré les protections antivol qu’installent les manufacturiers, les voleurs, devenus de véritables pirates informatiques ne font plus qu’une bouchée de tous ces systèmes.

Le serrurier Yannick Roy a accepté de nous montrer comment un voleur peut prendre possession rapidement d’un véhicule et s’enfuir. Il se sert d’un appareil qu’il branche à la fiche diagnostique de l’ordinateur de bord de l’auto. Cela lui permet de programmer la clé du véhicule, tout en contournant le code de sécurité. Plusieurs types de programmateurs sont même offerts sur eBay.

Il n’y a pas de clé mécanique à tourner pour démarrer. C’est seulement de l’électronique. C’est plus facile.

Yannick Roy
Portrait de Yannick Roy.

Le serrurier Yannick Roy.

Photo : Radio-Canada

Concernant l’auto volée d’Anouar Mhirsi, Honda a transmis aux policiers la localisation de la voiture qui les a amenés dans un hangar.

Ils l’ont retrouvée dans un conteneur, accrochée, prête à être exportée.

Anouar Mhirsi

L’assureur a fait réparer la voiture et Anouar Mhirsi l’a récupérée.

Le marché des véhicules de luxe volés qui sont expédiés par conteneur est florissant. Et le port de Montréal est reconnu comme étant une plaque tournante dans ce domaine. Plus de 650 000 conteneurs quittent chaque année ce port vers l’étranger. Selon Jean-Pierre Fortin, président national du Syndicat des douanes et de l’immigration du Canada, le crime organisé y est très actif. Les interceptions seraient plus fructueuses avec plus de douaniers.

Ce n’est pas une priorité pour bien des raisons. Quand un véhicule est volé et exporté, la clientèle va être indemnisée. C’est un peu à cause de ça que les instances policières et même à la douane, on ne met pas énormément de ressources.

Jean-Pierre Fortin
Un charge conteneur en marche dans le port de Montréal.

Des conteneurs peuvent être remplis de véhicules volés.

Photo : Radio-Canada

L’ASFC, l’Agence des services frontaliers du Canada, a répondu : La réaffectation des ressources à un effort spécifique pourrait augmenter notre efficacité dans l’interception des véhicules volés, mais pourrait également avoir une incidence sur nos efforts envers d’autres priorités. Les assureurs canadiens doivent débourser chaque année plus de 540 millions de dollars pour réparer ou remplacer les véhicules volés, dont 130 millions uniquement au Québec.

Le reportage d’Yvan Lamontagne et de France Larocque est diffusé à La facture le mardi à 19 h 30 à ICI TÉLÉ et en rediffusion le mercredi à 12 h 30 et le samedi à 12 h 30. À ICI RDI, ce sera le samedi à 21 h 30 et le dimanche à 17 h 30.

Source: Radio-Canada

Ajouter un commentaire

Click here to post a comment

%d blogueueurs aiment cette page :