Économie

Relance économique : Bécancour et Shawinigan dans la mire du gouvernement du Québec

Le ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon, considère que Bécancour a tous les atouts pour accueillir une zone d’innovation, notamment en raison de son parc industriel et portuaire.

On regarde quelle serait la thématique dans le parc industriel qui pourrait justifier une zone d’innovation, a expliqué le ministre en entrevue à Toujours le matin.

Je vois le potentiel de Bécancour et je vois un potentiel pour les technologies propres.

Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie et de l’Innovation

Pierre Fitzgibbon a fait valoir que le parc industriel et portuaire de Bécancour et l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), à proximité, ont déjà des expertises de captation du carbone et de procédés industriels propres.

Le ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon.

Le ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon, a indiqué qu’une cinquantaine de projets pour la création de zones d’innovation ont été reçus à ce jour.

Photo : Radio-Canada

Le ministre a toutefois indiqué que la décision finale dépendrait de l’intérêt du secteur privé, pour ne pas que le gouvernement investisse seul dans le projet.

Québec compte par ailleurs identifier une personne chargée d’attirer des entreprises dans le parc industriel et portuaire de Bécancour, qui n’est occupé qu’à 40 % actuellement. C’est une pépinière dans laquelle on peut combler les trous, a suggéré le ministre Fitzgibbon.

Shawinigan en renfort

La place de choix qui pourrait être faite à Bécancour pourrait avantager Shawinigan, qui mise depuis plusieurs années sur la filière de l’énergie propre et de l’électrification des transports.

Façade du Laboratoire des technologies de l'énergie d'Hydro-Québec, à Shawinigan.

Le Laboratoire des technologies de l’énergie d’Hydro-Québec est situé à Shawinigan.

Photo : Radio-Canada

Le ministre de l’Économie a indiqué qu’il voit facilement Shawinigan s’inscrire dans les deux premiers de trois volets de relance envisagés par Québec, soit le développement de batteries et le recyclage.

Si Bécancour est consacré aux technologies propres, ce serait logique de faire quelque chose aussi à Shawinigan, a déclaré Pierre Fitzgibbon au micro de Marie-Claude Julien.

Québec compte faire une place centrale aux régions dans son plan de relance économique. [Elles] sont au centre de notre politique de développement économique, a fait valoir le ministre.

Des annonces concernant les secteurs stratégiques, comme l’industrie de l’aluminium et la foresterie, doivent avoir lieu dans les prochaines semaines.

À lire aussi :

Source: Radio-Canada

Ajouter un commentaire

Click here to post a comment

%d blogueueurs aiment cette page :