Économie

La SQDC a augmenté son bénéfice de 51% depuis l’an dernier

La Société québécoise du cannabis (SQDC) a augmenté son résultat net du premier trimestre de 51 % par rapport à la même période, ce que la société d’État a notamment attribué à la croissance du nombre de succursales dans son réseau.

Le bénéfice net de la société d’État atteint 14,8 millions de dollars pour la période de 12 semaines terminée le 19 juin dernier, a indiqué vendredi la SQDC. C’est une augmentation de 5,1 millions par rapport au résultat de 9,7 millions de la même période l’an dernier.

Les ventes, pour leur part, ont grimpé de 23 %, ou 26,1 millions de dollars, pour arriver à 136,5 millions. Cela représente 24 538 kg de cannabis vendus légalement au Québec. La société a attribué cette hausse au déploiement de nouvelles succursales et à la migration de consommateurs provenant du marché illicite.

 

Son réseau comptait 68 succursales en date du 19 juin, contre 42 à la même date l’an dernier.

Tout au gouvernement

La société d’État a précisé que la totalité du bénéfice serait versée sous forme de dividende au gouvernement du Québec, qui réinvestira en prévention et recherche en matière de cannabis.

La SQDC a perçu au plus récent trimestre l’équivalent de 46,1 millions en taxe à la consommation et en taxe d’accise. De ce montant, 32,9 millions iront au gouvernement provincial et 13,2 millions au fédéral.

La société a aussi mentionné qu’elle menait un projet pilote afin d’étendre son service de livraison en ligne à la ville de Québec.

Les clients de la SQDC ont également été moins nombreux à commander qu’à la même période l’an dernier, au début de la pandémie. Les ventes en ligne sont passées de 15,8 millions de dollars à 9,3 millions. Elles représentent désormais l’équivalent de 6,8 % de la valeur totale des ventes.

À voir en vidéo

Source: Économie – Le Devoir

Ajouter un commentaire

Click here to post a comment

%d blogueueurs aiment cette page :