Économie

La COVID-19 a propulsé les rachats d’actions de fonds de travailleurs

 

C’est ce qu’on a pu apprendre en consultant les résultats financiers des deux fonds de travailleurs, dévoilés au cours des derniers jours.

Pour son exercice financier 2019-2020 qui s’est terminé le 31 mai, le Fonds de solidarité FTQ a reçu des demandes de rachat d’action totalisant un peu plus de 3 milliards de dollars.

À titre comparatif, le Fonds de solidarité FTQ avait reçu des demandes de rachat de 733 millions de dollars lors de son exercice financier 2018-2019.

De 2015 à 2018, ces rachats ont varié de 614 à 678 millions de dollars annuellement.

Principale conséquence de ces demandes de rachats quatre fois plus importants qu’à l’habitude : l’actif net sous gestion du Fonds de solidarité FTQ est passé de 15,6 milliards de dollars, lors de l’exercice 2018-2019, à 13,8 milliards pour l’exercice 2019-2020.

La diminution de l’actif sous gestion au deuxième semestre s’explique notamment par la hausse importante des demandes de rachat, mentionne-t-on dans un communiqué.

Du côté de Fondaction, les demandes de rachats ont atteint 287,5 millions de dollars au cours de l’exercice 2019-2020, par rapport à 136 millions de dollars pour l’exercice précédent, ce qui représente une hausse de 136 %.

Fondaction soutient que les incertitudes causées par la volatilité des marchés financiers ont incité certains actionnaires à la retraite ou de plus de 65 ans à retirer leurs fonds avant l’annonce de la nouvelle valeur de l’action.

De 2015 à 2018, les demandes de rachats d’actions avaient varié de 80 à 105 millions.

La valeur de l’action des deux fonds progresse

Malgré ces demandes de rachats, les deux fonds ont affiché de bonnes performances.

Pour son exercice 2019-2020 terminé le 31 mai, le Fonds de solidarité FTQ a généré un bénéfice de 230 millions de dollars, ce qui a valu à ses actionnaires un rendement de 0,8 %. Ce rendement avait été de 7,8 % lors de l’exercice précédent.

La valeur de l’action du Fonds a été établie à 44,24 $, tandis qu’elle était de 43,90 $ à l’issue de l’exercice 2018-2019.

Malgré les demandes de rachats, le nombre d’actionnaires est passé de 694 357 à 707 935.

D’ailleurs, au cours de l’exercice 2019-2020, le Fonds a émis 961 millions de dollars en actions, un record. Pour l’exercice, l’épargne par l’intermédiaire de la déduction à la source ou du prélèvement bancaire a représenté 79 % des rentrées de fonds, à 759 millions.

Pour son exercice 2019-2020, qui s’est également terminé le 31 mai, Fondaction a généré un bénéfice de 85,7 millions de dollars, ce qui a procuré à ses actionnaires un rendement de 3,6 %.

La valeur de l’action de Fondaction a été établie à 12,59 $, un peu en recul par rapport au semestre précédent, alors que la valeur de l’action était de 12,67 $. À l’issue de l’exercice 2018-2019, l’action valait 12,15 $.

L’actif net sous gestion a atteint 2,26 milliards de dollars le 31 mai 2020, en hausse de 3,8 % au cours de l’exercice. Les émissions d’actions, à 284,1 millions de dollars, ont avancé de 4,2 %. Fondaction compte également davantage d’actionnaires – + 4,2 % – à 176 488 personnes.

Les effets de la crise sanitaire de la COVID-19 se sont fait sentir partout dans l’économie et sur les marchés financiers, mais grâce à la diversification de son portefeuille et à ses choix d’investissement dans des entreprises visant une croissance durable, Fondaction a enregistré un recul limité de la valeur de son action au second semestre, de – 0,6 %, explique-t-on dans un communiqué.

À lire aussi :

Source: Radio-Canada

Ajouter un commentaire

Click here to post a comment

%d blogueueurs aiment cette page :