Économie

A220 : terminus pour Bombardier, qui cède sa place à Airbus et au gouvernement du Québec

En vertu de cette transaction, Airbus détient maintenant 75 % d’Airbus Canada, tandis que le gouvernement du Québec détient l’autre 25 %.

Selon le communiqué diffusé par Airbus, Bombardier et le gouvernement du Québec, Québec ne verse aucune contrepartie dans cette transaction.

Au cours des dernières semaines, le gouvernement de François Legault avait affirmé qu’il n’avait pas l’intention d’injecter davantage d’argent dans le programme de l’A220.

Avant l’annonce de la transaction, Airbus détenait 50,06 % du programme, Bombardier en possédait 33,58 % et le gouvernement du Québec était propriétaire à 16,36 %.

Plus de détails suivront

Source: Radio-Canada

Ajouter un commentaire

Click here to post a comment

%d blogueueurs aiment cette page :