Arts

Netflix renouvelle sa série

En guise de communiqué, Netflix France a publié une fausse lettre de Sylvie Grateau, la patronne française d’Emily, qui écrit à la patronne américaine de cette dernière pour l’informer qu’Emily sera dans l’obligation de prolonger son séjour à Paris afin de continuer à travailler pour l’agence de marketing Savoir.

Bien qu’elle soit trop sûre d’elle et qu’elle manque d’expérience préalable en matière de marketing du luxe, elle est néanmoins parvenue à séduire certains de nos clients, a-t-elle écrit.

Nous espérons [… ] [qu’elle pourra] se plonger davantage dans notre culture, et peut-être apprendre quelques mots de français rudimentaires, a-t-elle ajouté.

Une série moquée en France

Très regardée sur Netflix, Emily in Paris suit Emily, une Américaine qui déménage à Paris pour y travailler. Interprétée par Lily Collins, l’ambitieuse jeune femme découvre la vie et à l’amour à la française, décrits de manière stéréotypée.

Citez un cliché sur la France et les Français [et] vous le trouverez dans Emily à Paris, avait, par exemple, écrit le quotidien français 20 minutes en octobre après le lancement de la série.

La première chose qu’[Emily] voit, ce sont les clichés, parce qu’elle voit la ville de son point de vue, s’était alors défendu le créateur de la série Darren Star, dans The Hollywood Reporter.

Toujours au mois d’octobre, celui à qui on doit la célèbre série Sex and the city avait déjà évoqué une suite aux aventures parisiennes d’Emily en entrevue avec le magazine Oprah. Elle agira davantage comme une réelle résidente de la ville, avait-il déclaré. Elle aura les pieds sur terre un peu plus.

À lire aussi :

Source: Radio-Canada | Arts

Ajouter un commentaire

Click here to post a comment

%d blogueueurs aiment cette page :