Arts

Neil Young vend la moitié des droits de son catalogue de chansons

L’auteur-compositeur canadien, à qui l’on doit des morceaux d’anthologie tels que Heart of Gold et Harvest Moon, met la totalité de ses 1180 compositions à la disposition de la firme Hipgnosis et partagera avec celle-ci la moitié des revenus provenant des droits.

Neil Young est le plus récent artiste à vendre une partie ou la totalité de son catalogue à la firme d’investissement Hipgnosis, basée à Londres. La somme de la transaction n’a pas été dévoilée, mais le journal The Guardian estime qu’elle atteindrait les neuf chiffres.

Plus tôt cette semaine, cette même firme avait conclu des ententes similaires avec Lindsay Buckingham, l’ancien guitariste et chanteur de Fleetwood Mac, et le producteur d’envergure Jimmy Iovine. Neil Young est connu pour être contre l’utilisation commerciale de sa musique, mais Hipgnosis assure que l’intégrité musicale de l’artiste sera respectée.

Neil Young au festival d’été de Québec, en 2018

Neil Young au Festival d’été de Québec, en 2018

Photo : Radio-Canada / Daniel Coulombe

Hipgnosis est une société cotée en bourse dirigée par Merck Mercuriadis, l’ancien gérant de plusieurs artistes de renom, tels qu’Elton John, Beyoncé, Guns N’ Roses et Iron Maiden.

Récemment, un autre géant du folk a aussi cédé les droits de ses chansons; Universal Music a acquis l’entièreté du catalogue de Bob Dylan.

À lire aussi :

Source: Radio-Canada | Arts

Ajouter un commentaire

Click here to post a comment

%d blogueueurs aiment cette page :