Arts

Confinement : une centaine d’acteurs et actrices se construisent des studios maison

Envisageant le pire, le studio d’enregistrement Audio Z a lancé sur Facebook la semaine dernière un appel à tous : qui parmi vous sont équipés d’un micro à la maison?

La réponse des comédiens et comédiennes a été immédiate. J’en connaissais peut-être trois ou quatre qui en avaient, mais ce n’est pas suffisant pour faire rouler les opérations, indique Martin Rouillard, directeur du développement à Audio Z. On a eu une réponse impressionnante : il y avait plus de 200 comédiens qui avaient des micros.

S’organiser rapidement

Joakim Lamoureux est un comédien ayant répondu à l’appel d’Audio Z… Quoiqu’il n’avait pas encore de micro, il y a une semaine.

Il a agi rapidement pour s’assurer de remplir les critères. Il a d’abord demandé des conseils à une personne bien outillée, puis il est allé faire ses courses. Je me suis acheté un micro et une carte de son. J’ai acheté du bon matériel, mais c’est le strict minimum. Déjà là, j’en ai pour 700 $, détaille-t-il, en précisant qu’au moins il a pu étaler les paiements sur une période de deux ans.

Je l’ai vu comme un investissement. Je vais quand même être équipé chez moi, et je pourrai faire des contrats à la maison dès le retour à la normale, ajoute-t-il.

Étape suivante : l’isolation d’une pièce. Il a fallu trouver une façon d’éliminer les bruits ambiants, et surtout l’écho, qui rend les enregistrements inutilisables. Bricoleur à ses heures, Joakim Lamoureux a transformé une pièce de son sous-sol.

Un micro est installé à côté d'une table de travail. Une couverture est agrafée au mur et un tapis recouvre une partie du sol.

Un aperçu du studio maison de Joakim Lamoureux

Photo : Fournie par Joakim Lamoureux

J’avais des vieilles douillettes, je les ai agrafées aux murs. J’ai mis des tapis au sol, j’ai placé des matelas et des coussins. J’ai aussi installé des rideaux pour séparer la pièce en deux et faire une zone de travail plus petite, énumère-t-il.

Audio Z a demandé aux comédiens et comédiennes d’enregistrer un démo pour ensuite évaluer la qualité du son. En seulement cinq jours, une centaine avait obtenu sa qualification, dont Joakim Lamoureux.

Micros mobiles

Pour ceux et celles qui n’ont pas de matériel à la maison, le studio a aussi fait l’acquisition d’une dizaine de micros « mobiles » pouvant être livrés à domicile.

Martin Rouillard a également construit un prototype d’isoloir – « très laid », précise-t-il en s’esclaffant – à partir de montants en acier et de laine isolante. Le tout coûte environ 250 $ en matériaux.

Une table, un ordinateur et une chaise sont installés au milieu d'un isoloir fait à la verticale, de forme heptagonale.

L’isoloir qu’a construit Martin Rouillard

Photo : Fournie par Martin Rouillard

Lorsque nous l’avons joint, il s’apprêtait justement à livrer ce prototype chez un comédien embauché pour enregistrer un livre audio. Martin Rouillard pourrait être appelé à construire d’autres isoloirs au besoin.

Un milieu encore solide

Le domaine de la voix a un peu de chance, étant donné les circonstances. La publicité a été jugée « essentielle » par le gouvernement Legault; ainsi, certains studios au centre-ville de Montréal peuvent rester ouverts, en fonctionnant avec le minimum de personnel.

Pour ce qui est non essentiel, comme les enregistrements de livres audio, par exemple, le tout peut se faire à distance. Les opérations demandent plus d’allers-retours entre la production et les comédiens et comédiennes, mais c’est fonctionnel.

De ce que j’ai entendu dire chez les comédiens, le milieu de la voix est le seul milieu qui semble tenir le coup pour le moment. Alors c’est important de continuer, assure Martin Rouillard.

Joakim Lamoureux n’a pas décroché de contrat pour le moment, mais il est prêt à fournir la marchandise. D’autant plus que le flou perdure quant à l’avenir réservé aux prochains doublages, tournages et spectacles.

Mais de ce côté, tout le monde est dans le même bateau.

Source: Radio-Canada | Arts

Ajouter un commentaire

Click here to post a comment

%d blogueueurs aiment cette page :