Arts

Amanda Gorman, la jeune poète qui a illuminé l’investiture de Biden

Avec son vibrant poème composé sur le thème de l’unité nationale, Amanda Gorman a succédé aux poètes Maya Angelou, Robert Frost et Miller Williams, qui ont perpétué cette tradition inaugurée lors de l’investiture de Kennedy en 1961.

Nous allons transformer ce monde blessé en un autre, merveilleux, a-t-elle déclaré sans nier les défis du présent. Il y a toujours de la lumière si nous sommes assez courageux pour la voir.

C’est Jill Biden qui a convaincu l’équipe organisatrice de la cérémonie de faire appel à Amanda Gorman. La nouvelle première dame a découvert le talent de cette poète lors d’une lecture que cette dernière a donnée en 2017 à la bibliothèque du Congrès.

À la défense de la démocratie

Amanda Gorman a écrit en toute liberté The Hill We Climb, avec pour seule consigne d’évoquer l’unité et l’espoir.

L’Amérique est en désordre, a-t-elle récemment expliqué au journal Los Angeles Times. Je dois reconnaître cela dans le poème. Je ne peux pas l’ignorer ou l’effacer. J’ai donc écrit un poème pour l’investiture qui reconnaît ces cicatrices et ces blessures. J’espère qu’il nous amènera à les guérir.

Elle a eu du mal à terminer son poème jusqu’à l’insurrection du Capitole le 6 janvier dernier, qui lui a donné l’inspiration finale.

Cet effort a presque réussi, mais si la démocratie peut-être par instant retardée, elle ne peut pas être définitivement supprimée, a-t-elle déclaré mercredi dans son poème.

Amanda Gorman a également dû surmonter le défaut d’élocution dont elle souffre; elle a notamment de la difficulté à prononcer la lettre R. Mais je ne vois pas ce handicap comme une faiblesse, a-t-elle précisé au Los Angeles Times.

Pour l’aider à mettre en mots The Hill We Climb, la jeune femme a notamment écouté les bandes sonores de la série The Crown, du film Lincoln ou encore de la comédie musicale Hamilton.

Une réussite précoce

Élevée à Los Angeles par sa mère enseignante, Amanda Gorman a remporté le concours des jeunes poètes de Los Angeles en 2014, puis le concours national des jeunes poètes en 2017.

Dénonçant le racisme ou encore la violence sexuelle, sa plume se fait souvent militante. D’ailleurs, en 2017, Nike lui a confié l’écriture d’un poème manifeste pour célébrer les athlètes de la communauté noire.

Diplômée de l’Université Harvard en sociologie, elle ambitionne d’entrer en politique. En 2036, je serai candidate à l’élection présidentielle américaine, alors vous pouvez mettre ça dans votre calendrier iCloud, avait-elle affirmé au New York Times en 2017.

En septembre, la jeune femme publiera The Hill We Climb, qui inclura son poème, et Change Sings, un livre pour enfants.

À lire aussi :

Avec les informations de Agence France-Presse, New York Times, et Los Angeles Times

Source: Radio-Canada | Arts

Ajouter un commentaire

Click here to post a comment

%d blogueueurs aiment cette page :