Actualités

Un rapport sur la ventilation dans les écoles du Québec attendu à la fin novembre

La porte-parole libérale en matière d’éducation, Marwah Rizqy, fustige le gouvernement de ne rien faire pour s’assurer que toutes les écoles de la province soient dotées d’un système de ventilation adéquat à l’approche de l’hiver afin de freiner la transmission du coronavirus.

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a reconnu mercredi que son gouvernement aurait dû procéder à des évaluations dès cet été, lors d’une entrevue au 98,5 FM. Et La Presse a révélé jeudi que le gouvernement ne détenait pas de rapport sur l’état des systèmes de ventilation des écoles de la province.

Hier, le ministre de la Santé a dit : ça aurait dû être fait. On aurait dû lire les études […], mais ça n’a pas été fait, relate Marwah Rizqy. Alors pourquoi est-ce qu’aujourd’hui, on nous dit : on a pelleté ça dans la cour des écoles, arrangez-vous avec le problème?

Marwah Rizqy.

La députée libérale Marwah Rizqy, à l’Assemblée nationale (archives).

Photo : Radio-Canada / Sylvain Roy Rousselle

Le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, soutient que son gouvernement a décentralisé les pouvoirs et a demandé, le 29 juin, à tous les directeurs généraux de toutes les commissions scolaires de remplir un état des lieux exhaustif de la qualité de l’air et des systèmes de ventilation.

La date limite fixée aux écoles pour envoyer ces informations à Québec était le 30 septembre, explique-t-il, ajoutant qu’un rappel a été envoyé le 21 août.

Le gouvernement a agi en amont en faisant tous les rappels nécessaires et en donnant toutes les ressources financières nécessaires pour que les travaux soient faits pour protéger la santé des élèves et des gens qui œuvrent dans notre réseau scolaire.

Jean-François Roberge, ministre de l’Éducation du Québec

Cet état des lieux devrait être disponible d’ici la fin du mois, assure-t-il.

Il appartient aux centres des services scolaires et aux commissions scolaires de procéder à l’entretien de leurs bâtiments, ce qui offre une marge de manoeuvre locale pour mieux s’adapter, a soutenu le ministre de l’Éducation en entrevue à Midi info.

Ils ont les fonds pour faire les réparations nécessaires. On a demandé que les travaux se fassent, on n’attend pas que le rapport soit déposé à la fin novembre pour faire des travaux si les problèmes ont été constatés en juillet.

Jean-François Roberge, ministre de l’Éducation du Québec

Le gouvernement caquiste a injecté 1,6 milliard de dollars de plus que l’année dernière pour le remplacement de systèmes de ventilation, rappelle-t-il, en plus d’un ajout de 20 millions de dollars en septembre.

Plus d’une éclosion de COVID-19 sur quatre au Québec se trouve dans les écoles, qui sont d’ailleurs devenues le principal facteur de la transmission communautaire du virus à Montréal.

À lire aussi :

Source: Radio-Canada | Info – En continu

Ajouter un commentaire

Click here to post a comment

%d blogueueurs aiment cette page :