Actualités

Tokyo 2021 – Tennis : la Japonaise et favorite Naomi Osaka éliminée dès le 3e tour

Publié le : 27/07/2021 – 07:41Modifié le : 27/07/2021 – 09:26

Allumeuse de la vasque olympique, la Japonaise Naomi Osaka quitte le tournoi à Tokyo dès les huitièmes de finale. Elle s’est inclinée, mardi, contre la Tchèque Marketa Vondrousova, 42e mondiale, en deux sets (6-1, 6-4).

Publicité

Coup de tonnerre à Tokyo ! La Japonaise Naomi Osaka, n°2 mondiale et grande favorite, a été éliminée, mardi 27 juillet, dès les huitièmes de finale du tournoi de tennis des JO de Tokyo. La Tchèque Marketa Vondrousova, 42e mondial, l’a défaite en deux sets : 6-1, 6-4.

“Chaque défaite me déçoit, mais celle-ci fait plus mal que les autres”, a réagi la Japonaise après sa défaite face à la Tchèque Marketa Vondrousova.

Mais après deux premiers tours pourtant brillants, où elle n’avait perdu que 5 jeux sur chacun de ses matches, elle s’est effondrée face à Vondrousova, 42e mondiale (6-1, 6-4).

“Je n’ai pas réussi à gérer la pression, j’ai fait ce que j’ai pu dans ces circonstances”, a-t-elle témoigné très émue devant la presse.

Après l’élimination de Barty dimanche, c’est une autre prétendante au titre olympique qui sort prématurément. Osaka, choisie pour allumer la vasque olympique lors de la cérémonie d’ouverture, faisait à Tokyo son retour à la compétition, après deux mois d’absence pour cause de détresse psychologique, dans un tableau féminin déjà privé de beaucoup de joueuses, blessées ou ayant renoncé à faire le voyage en raison de la pandémie. 

Tableau décimé

C’est la première fois, depuis 1988, date du retour du tennis parmi les sports olympiques, que les trois meilleures joueuses du monde sont éliminées aux JO avant les quarts de finale. L’Ukrainienne Elina Svitolina (6e) est désormais la joueuse la mieux classée encore en lice.

Véritable star au Japon, Osaka, de mère japonaise et d’un père haïtien, était très attendue. Mais malgré ses quatre titres en Grand Chelem (US Open 2018 et 2020, Open d’Australie 2019 et 2021), la joueuse de 23 ans est apparue fragile ces derniers mois. 

Elle s’est retirée de Roland-Garros fin mai après avoir refusé d’apparaître devant la presse pour “préserver sa santé mentale”, avant de déclarer forfait pour Wimbledon pour faire une pause loin des courts qui l’avait, disait-elle, “ragaillardie” et rendue “heureuse à nouveau”.

Mais mardi, ses démons semblent l’avoir rattrapée. “Il y avait énormément de pression autour de ces Jeux. Je l’ai bien sentie. Peut-être que pour ma première participation aux JO, c’était un peu trop pour moi”, a avoué Osaka.

Avec AFP

Source: france24

Tags

Ajouter un commentaire

Click here to post a comment

%d blogueueurs aiment cette page :