Actualités

Non, Donald Trump ne déclassifiera pas des documents avant la fin de son mandat

Publié le : 19/01/2021 – 13:35

Une publication du 16 janvier affirme sur Facebook que Donald Trump s’apprête à déclassifier un grand nombre de dossiers pour les “dévoil[er] au monde”. Photo à l’appui, on voit le président américain debout à côté de deux piles de feuilles de papier. À la veille de l’investiture de son successeur Joe Biden, ce post a été partagé plus de 1 000 fois. Mais cette photo n’a rien à voir avec des documents déclassifiés.

Sur la photo partagée, le président américain pose, tout sourire, aux côtés de deux piles de feuilles de papier. L’une est estampillée “Today”, l’autre “1960”. À en croire la légende de la publication, Donald Trump serait en train de déclassifier tous les documents représentés par la pile “Aujourd’hui”, une pile bien plus haute que l’autre. “Dossiers qui seront déclassifiés et dévoilés au monde”, assure la légende, prétendant ainsi que Donald Trump veut révéler des secrets d’État avant de quitter le Bureau ovale.

Une simple recherche d’image inversée (voir ici comment procéder) permet de retrouver des photos de presse de la même scène. Elle n’est pas récente : la photo a été prise à la Maison Blanche le 14 décembre 2017, lors d’une opération de communication.

Les feuilles de papier ne sont pas des documents déclassifiés par Donald Trump, mais des lois administratives. Ce jour-là, il avait convié la presse pour illustrer le besoin, selon lui, de simplifier et de supprimer ces lois. “Nous avons des décennies de réglementation excessive à éliminer” avait-il déclaré.

Dans la vidéo du Washington Post ci-dessous, on entend le président promettre qu’il diminuera la taille de la pile actuelle à une taille inférieure à celle de 1960 d’ici à la fin de son mandat. Il finit par couper un ruban rouge reliant les deux piles à la manière d’une cérémonie d’inauguration.

Les piles de papier représentent donc le nombre de pages de réglementation en 1960 et en 2017, 20 000 et 185 000 pages respectivement. Un nombre de pages fortement supérieur à la réalité, d’après le Washington Post, qui dénonce cette exagération visuelle.

Source: france24

Ajouter un commentaire

Click here to post a comment

%d blogueueurs aiment cette page :