Actualités

La France renoue enfin avec sa gastronomie

Avec la réouverture des restaurants et cafés, les Français ont renoué mercredi avec des loisirs dont ils étaient privés depuis des mois, à la faveur de nouveaux assouplissements des règles anti-COVID, tout comme les Belges, tandis que les États-Unis s’acheminent vers une reprise des voyages internationaux.

En prévision du sommet du G7 en Grande-Bretagne, où la pandémie fera partie des sujets prioritaires, le premier ministre tunisien Hichem Mechichi a notamment plaidé mercredi, à l’occasion d’une visite à l’OMS à Genève, pour un meilleur accès aux vaccins pour les pays les moins favorisés. « La pandémie a accéléré les inégalités » entre pays, a souligné M. Mechichi, son pays de 12 millions d’habitants n’ayant reçu que 1,6 million de doses à ce jour.

Car en France, trois semaines après la réouverture des terrasses, des cinémas et musées et des commerces spécialisés avec des jauges réduites, c’est la deuxième étape du déconfinement, avec en prime un couvre-feu reporté à 23 h.

Les cafés et restaurants peuvent à nouveau accueillir du public en intérieur, à 50 % de leur capacité. Il faudra toutefois attendre le 30 juin pour la fin du couvre-feu, des jauges dans les bars, restaurants et espaces culturels, et des limitations aux rassemblements en extérieur, à condition que la situation sanitaire continue de s’améliorer.

Bientôt des Américains à Paris ?

La campagne de vaccination devrait atteindre son objectif de 30 millions de primovaccinés au 15 juin, ce qui signifie que 57 % de la population française adulte aura reçu au moins une première dose. Le nombre d’hospitalisations a baissé à moins de 14 000 malades de la COVID-19 soignés à l’hôpital contre plus du double à la mi-avril.

Même scénario à quelques différences près en Belgique. En plus de la réouverture des cafés et restaurants à l’intérieur, cinémas et salles de fitness peuvent redémarrer leur activité, pour la première fois depuis plus de sept mois.

Dans ce pays de 11,5 millions d’habitants, où le coronavirus a fait plus de 25 000 morts, plus de 56 % de la population adulte est désormais vaccinée, protégée par au moins une dose. Le nombre de patients COVID en soins intensifs était de 319 mercredi, contre plus de 900 il y a six semaines au sommet de la 3e vague.

Des spectacles ou compétitions sportives pourront accueillir jusqu’à 200 personnes à l’intérieur, du public assis, et jusqu’à 400 en plein air, mais les règles restent strictes pour les contacts sociaux à l’intérieur puisque chaque foyer ne peut accueillir que quatre adultes au domicile.

Dans ces conditions, reverra-t-on bientôt les touristes américains dans les cafés et les restaurants de Paris ou de Bruxelles ? Les États-Unis ont fait mardi des pas mesurés vers un retour des voyages internationaux, en annonçant la création de groupes de travail avec « des partenaires clés » — le Canada, le Mexique, l’Union européenne et le Royaume-Uni — pour préparer cette reprise.

Juste avant la visite du président Joe Biden en Europe, Washington a abaissé son avertissement aux voyageurs voulant se rendre dans plusieurs pays européens, dont la France, l’Allemagne, l’Italie et l’Espagne. Ainsi que le Japon, à un mois et demi des Jeux olympiques, ou encore le Canada et le Mexique. Près de 60 pays qui étaient frappés par la mise en garde maximale de niveau 4 (« ne pas s’y rendre ») en raison de la crise sanitaire ont été ramenés au niveau 3 (« éviter de s’y rendre si possible »), a annoncé la diplomatie américaine.

Ce revirement intervient au moment où l’Union européenne a finalement décidé d’autoriser l’entrée aux voyageurs américains vaccinés contre la COVID-19, mais demande la réciprocité aux États-Unis.

 

Passeport vaccinal

Source: Monde / Europe – Le Devoir

Tags

Ajouter un commentaire

Click here to post a comment

%d blogueueurs aiment cette page :