Controverse linguistique d'Air Canada | Il faut imposer des amendes, selon le commissaire aux langues officielles

Le commissaire aux langues officielles, Raymond Théberge, a souligné la controverse provoquée par l’unilinguisme du patron d’Air Canada lors d’une rencontre avec la ministre Ginette Petitpas Taylor. Il tente de la convaincre de lui accorder des pouvoirs plus contraignants pour faire appliquer la loi. Le transporteur aérien est l’un des pires contrevenants en matière de respect des droits des francophones. Source: LaPresse.ca – Actualités

Leave a Reply

%d bloggers like this: