Actualités

Birmanie : la peinture rouge, nouvelle arme des manifestants pour dénoncer la répression

Publié le : 06/04/2021 – 18:44

Plusieurs photos publiées sur Twitter, mardi 6 avril, montrent les rues de Rangoun, la capitale birmane, recouvertes de peinture rouge. C’est la nouvelle parade trouvée par les contestataires pour dénoncer la répression sanglante de la junte militaire au pouvoir depuis le coup d’État du 1er février.

Publicité

Des images et vidéos montrent également des manifestants jeter des pots de peinture directement sur les artères principales de la ville. Des slogans hostiles au régime militaire ont aussi été peints en rouge sur des abribus et des banderoles.

“Ne tuez pas les civils pour un salaire aussi misérable que le prix de la nourriture pour chiens”, a écrit en lettres rouges un protestataire sur un abribus, rapporte le Bangkok Post, l’un des plus grands quotidiens thaïlandais.

Selon l’Association d’assistance aux prisonniers politiques, plus 570 civils ont été tués lors des manifestations qui ont secoué le pays ces deux derniers mois, et près de 3 500 personnes ont été arrêtées, selon l’agence Reuters.

Le jet de peinture rouge vise à évoquer le sang des “martyrs tombés sous les balles” de l’armée et de la police.

Des manifestations ont aussi été signalées dans d’autres villes à l’intérieur du pays. À Hpa-An, la capitale de l’État de Karen dans le sud du pays, des protestataires ont répandu de la peinture sur plusieurs routes.

“Les manifestants de Kachin protestent aujourd’hui contre la junte militaire. Nous sommes vraiment fiers de leur créativité et personne ne peut nous arrêter. Nous devons gagner et nous combattrons jusqu’à notre dernier souffle”, écrit cet internaute. 

Gardée dans un lieu secret par l’armée, l’ex-chef du gouvernement, Aung San Suu Kyi, 75 ans, est notamment accusée de corruption et d’avoir violé une loi sur les secrets d’État datant de l’époque coloniale. Son arrestation, le 1er février, a déclenché une vague de manifestations et de contestation dans le pays.

Source: france24

Ajouter un commentaire

Click here to post a comment

%d blogueueurs aiment cette page :