Anniversaire de Polytechnique | La violence misogyne n’est pas une affaire du passé, selon des militantes

Trente-deux ans après qu’un homme armé, obsédé par sa haine des féministes, eut ouvert le feu sur le campus de Polytechnique Montréal, tuant 14 femmes et en blessant d’autres, la liste des femmes assassinées par des hommes continue de s’allonger au Québec. Source: LaPresse.ca – Actualités

Leave a Reply

%d bloggers like this: