Physical Address

304 North Cardinal St.
Dorchester Center, MA 02124

ArriveCAN : un obstacle à la reprise du commerce transfrontalier en Ontario

« Nous n'irons jamais de l'avant si cette application n'est pas complètement éliminée », affirme Lyz Meloche, directrice générale de la boutique hors taxes du tunnel de Windsor-Détroit.

Les voyageurs doivent télécharger l'application et remplir les formalités en ligne avant d'entrer au Canada pour un voyage non essentiel.

[Les touristes américains] évitent tout simplement de venir. Ils restent chez eux au lieu de traverser la frontière et de dépenser leur argent dans les entreprises frontalières, explique Mme Meloche.

Selon elle, les affaires ont baissé de 40 à 60 % par rapport au niveau d'avant la pandémie, et l'application est un obstacle à la reprise des activités commerciales à la frontière.

Ces préoccupations sont soulevées alors que le gouvernement fédéral étudie la possibilité de conserver l'application après la pandémie pour le contrôle aux frontières.

Une application inutile

Renaldo Agostino, propriétaire du Turbo Espresso Bar, à Windsor, souhaite que l'application soit complètement abandonnée.

Nous avons besoin de plus de personnes. Pas de plus d'applications, lance-t-il. Pour lui, ce processus en ligne devient très lourd pour des voyageurs qui ne veulent passer que quelques heures au Canada.

« Nous rendons de plus en plus difficile l'accès à ces voyageurs d'un jour, c'est une mauvaise chose pour Windsor. »

— Une citation de  Renaldo Agostino, propriétaire du Turbo Espresso Bar

Le maire de Sarnia est du même avis. Mike Bradley juge les formalités douanières en ligne sont trop lourdes.

Ils ne vont pas passer par tout ce processus juste pour faire un voyage au Canada, dit-il.

Il fait référence aux nombreux touristes américains qui aimaient faire des visites d'une journée avant le début de la pandémie.

Selon M. Bradley, le gouvernement fédéral ne tient pas compte des préoccupations des commerces frontaliers.

C'est nous qui sommes en première ligne. Nous comprenons que cette application ne fonctionne pas si bien que ça, explique-t-il.

Rendre l'application plus efficace

Selon la présidente-directrice générale de l'Association de l'industrie touristique du Canada, Beth Potter, l'application devra être modifiée pour être plus conviviale, surtout si le gouvernement prévoit de l'utiliser à plus long terme.

Quand on regarde la façon dont les voyages sont traités dans le monde, ils deviennent de plus en plus numérisés, explique-t-elle.

Nous voulons simplement nous assurer que l'outil utilisé est efficace pour le voyageur, explique-t-elle.

Avec les informations de CBC

Source: https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1894917/frontiere-application-arrivecan-boutique-tourisme-tunnel-detroit.

Leave a Reply