Physical Address

304 North Cardinal St.
Dorchester Center, MA 02124

Le problème du surdiagnostic de TDAH chez les jeunes au Québec

Selon le neuropsychologue Benoît Hammarrenger, des études révèlent que le nombre de diagnostics avec médication, pour des troubles du déficit de l'attention avec hyperactivité (TDAH) chez les enfants et adolescents au Québec, serait deux à trois fois plus élevé qu'il devrait l'être. Concrètement, « ça veut dire qu'on se trompe plus souvent qu'on ne le devrait quand on pose un diagnostic de TDAH », explique-t-il.

L’effet majeur de ce surdiagnostic, selon le neuropsychologue, est que l’on passe ainsi à côté du vrai problème qui se présente chez l’enfant ou l’adolescent.

Benoît Hammarrenger explique que les symptômes du TDAH sont non spécifiques, ce qui signifie qu’ils peuvent être la source d’un autre problème que le TDAH.

Une des choses qui, je trouve, imitent très bien un TDAH sans en être un, c’est l’anxiété. Et c’est un problème dont on ne parle pas suffisamment, croit-il.

Source: https://ici.radio-canada.ca/premiere/emissions/moteur-de-recherche/segments/entrevue/406934/tdah-enfant-ado-medicament-ecole-diagnostic-anxiete.

Leave a Reply