Physical Address

304 North Cardinal St.
Dorchester Center, MA 02124

Quels produits font exploser votre facture à l’épicerie?

Du côté des protéines, le poulet a connu une forte hausse, passant de 12,58 $ pour un kilogramme de poitrine de poulet à 15,32 $. Le prix du kilo de bœuf haché est quant à lui passé de 9,19 $ à 10,82 $. Même le thon en conserve est plus cher qu’en 2021.

Début du widget . Passer le widget?

Fin du widget . Retour au début du widget?

Et pour ceux qui pensaient se rabattre sur les produits laitiers pour leur apport quotidien de protéines, la Commission canadienne du lait a approuvé, pour une rare fois, une deuxième augmentation du prix du lait pour cette année.

En moyenne, les fruits frais coûtaient 10 % de plus en avril 2022 qu'en avril 2021, et les légumes frais coûtaient 8,2 % de plus.

Le prix des légumes congelés reste cependant stable, certains ayant même diminué légèrement au cours de la dernière année.

Début du widget . Passer le widget?

Fin du widget . Retour au début du widget?

Même le prix des pâtes et de la farine a augmenté au cours de la dernière année. La situation est telle que, le mois dernier, Banques alimentaires Canada a publié un rapport selon lequel un Canadien sur cinq dit manger moins que ce qu’il devrait en raison de l’inflation.

Début du widget . Passer le widget?

Fin du widget . Retour au début du widget?

Pour ce qui est des produits du garde-manger, les graisses et huiles comestibles ont connu une hausse record de 30 %, principalement attribuable à l'augmentation des prix de l'huile de cuisson.

Début du widget . Passer le widget?

Fin du widget . Retour au début du widget?

Résultat : si vous mettez tous les produits présentés ci-haut dans votre panier d’épicerie, celui-ci vous coûtera 93,38 $, soit 16,25 $ de plus qu’en 2021.

Les prix de quelques aliments sont restés stables au cours de la dernière année, dont celui des pommes de terre, des patates douces, du brocoli, des citrons et des bananes.

L'énergie, le logement, les services et les biens aussi en hausse

Parallèlement, l'inflation touche aussi d'autres secteurs, ce qui contribue à resserrer le budget des Canadiens et à influencer le choix des produits qu'ils peuvent se permettre d'acheter à l'épicerie.

Les prix de l'énergie ont augmenté de 34,8 % d'une année à l'autre en mai, principalement en raison de la plus forte hausse mensuelle des prix observée depuis janvier 2003, explique Statistique Canada. Comparativement à mai 2021, les consommateurs ont payé 48,0 % de plus pour l'essence en mai à cause de la majoration des prix du pétrole brut, qui s'est aussi traduite par une hausse des prix du mazout et d'autres combustibles.

Les frais de logement ont augmenté de 7,4 % d'une année à l'autre en mai, ce qui correspond à la hausse observée en avril. Et meubler ces logements coûte aussi plus cher, les prix des meubles ayant augmenté de 15,8 % en raison de la croissance des frais d'expédition et des prix des intrants. Les droits tarifaires sur les meubles rembourrés (+22,7 %) importés de la Chine ou du Vietnam introduits au début du mois de mai 2021 ont contribué à la hausse des prix.

Du côté des services, on note une augmentation de 5,2 % en mai 2022 par rapport à mai 2021. Les mesures de santé publique s'étant assouplies, les Canadiens ont opté pour des activités de loisir, ont séjourné dans les hôtels et ont mangé plus souvent au restaurant, mais les tarifs d'hébergement ont augmenté de 40,2 % et le prix des repas achetés au restaurant de 6,8 %.

Avec les informations de Christian Paas-Lang de CBC

Source: https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1893894/inflation-augmentation-prix-aliments-viande-legumes.

Leave a Reply