Physical Address

304 North Cardinal St.
Dorchester Center, MA 02124

La facture du mégaprojet de Muskrat Falls bondit de 256 M$

Même si la construction de la centrale hydroélectrique est terminée, les problèmes perturbent encore les lignes de transmission entre le Labrador et l’île de Terre-Neuve, ce qui entraîne de nouveaux retards et des coûts supplémentaires.

La facture totale de Muskrat Falls s’élève maintenant à 13,37 milliards de dollars, selon Hydro Terre-Neuve-et-Labrador.

Jennifer Williams, pdg de la société d’État dirigeant le projet, explique qu’une nouvelle version du logiciel utilisé par les lignes de transmission (appelées Labrador-Island Link ou LIL) sera testée dans les prochaines semaines.

La firme britannique GE, l’entreprise responsable des lignes de transmission, tente sans succès de régler les problèmes de logiciel depuis des années.

« Il y a eu des défis en cours de route et il y en aura peut-être d'autres, mais nous réalisons des progrès. Nous avons du travail à faire au cours des prochains mois, mais nous ne ferons aucun compromis sur la sécurité. »

— Une citation de  Jennifer Williams, pdg d'Hydro T.-N.-L.

Jennifer Williams ajoute que tous les travaux pourraient être menés à terme d'ici la fin de l'année.

Elle assure que, pour le moment, les tarifs d’électricité n’augmenteront pas, malgré les dépassements de coûts. Elle ne prévoit aucune augmentation avant la mi-2023.

Chargement de l’image

Le projet hydroélectrique de Muskrat Falls, en septembre 2019

Photo : Nalcor

Nous sommes très au courant des impacts des dépassements de coûts auprès de nos clients, affirme-t-elle. Ils dépendent de nous et nous prenons très au sérieux nos responsabilités.

Pourtant, il est presque certain que les tarifs vont augmenter progressivement après la fin des travaux, malgré un accord entre Ottawa et Terre-Neuve-et-Labrador pour éviter que la facture de Muskrat Falls ne fasse doubler les factures d’électricité.

Fiasco économique

La mise à jour donnée vendredi est le plus récent exemple de dépassements de coûts à Muskrat Falls. Ce projet a fait exploser la dette de Terre-Neuve-et-Labrador, une province qui ne compte que 521 000 habitants.

Quand Muskrat Falls a été approuvé par le gouvernement provincial, en 2012, le projet devait coûter 7,4 milliards de dollars. La mégacentrale devait commencer à produire de l’électricité en 2017, mais les retards et les coûts imprévus se sont succédé.

En mars 2020, une commission d’enquête, dirigée par le juge Richard LeBlanc, a épinglé les gouvernements précédents et les fonctionnaires qui ont failli à leur tâche de surveiller les cadres dirigeant le projet.

Mme Williams a répété vendredi qu’Hydro Terre-Neuve-et-Labrador maintiendra opérationnelle la centrale thermique de Holyrood, près de Saint-Jean, jusqu'en 2024.

Quand le gouvernement provincial a approuvé Muskrat Falls, il y a dix ans, il avait promis que le projet lui permettrait de fermer la centrale de Holyrood, un des plus importants émetteurs de GES de la province.

Holyrood sera exploitée jusqu’à deux ans après la mise en œuvre du LIL pour que nous puissions nous assurer de fournir nos clients en électricité, a déclaré Mme Williams.

Mme Williams a aussi annoncé, vendredi, un règlement avec le constructeur italien Astaldi. Hydro T.-N.-L. doit verser 12,7 millions de dollars au constructeur. Astaldi lui avait demandé plus de 400 millions en indemnisations après avoir été expulsé du chantier de construction en 2018.

Source: https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1891855/muskrat-falls-depassements-couts-terre-neuve.

Leave a Reply