Physical Address

304 North Cardinal St.
Dorchester Center, MA 02124

Des Québécois font le plein aux États-Unis pour économiser

Samedi, à deux pas de la frontière avec l’État américain du Vermont, l’essence était affichée à près de 2,14 $ le litre dans la municipalité de Stanstead. C'est la première fois que je mets 25 $ d'essence dans mon petit réservoir de moto qui normalement me coûtait à peu près 12 $ à 13 $. Ça fait une grosse différence, mais on ne se privera pas de rouler pour ça , mentionne un motocycliste rencontré au hasard.

Il n’empêche que ce prix est déjà avantageux comparativement à ce que les usagers de la route peuvent payer dans d’autres villes telles que Magog, Sherbrooke ou Montréal. Traverser la frontière pour remplir le réservoir d’essence peut donc valoir la peine à condition d'avoir rempli le formulaire ArriveCAN avant de revenir aux douanes canadiennes.

Pour ces Québécois, cela représente une économie d’environ une quarantaine de cent le litre, une fois la conversion en dollars canadiens effectuée. J'habite à Stanstead, je travaille à Lennoxville et nous avons un chalet au Vermont à 15 minutes. On traverse chaque semaine ou parfois plusieurs fois. C'est vraiment juste moins cher , explique Jackie Bailey.

À Derby Line, au Vermont, le prix pour un gallon d'essence est de 5,10 $ américain. Cela équivaut à environ 1,72 $ canadien le litre. Si je remplis à Stanstead, c'est près de 100 $, ici je vais sauver 20 à 30 piastres c'est sûr , estime un automobiliste, Travis Johann.

Les commerçants du coin font de bonnes affaires avec ce flot de Canadiens qui cherchent à économiser. Mon mari a traversé hier plus tôt que moi vers 5 h de l'après-midi. Il y avait une file d'environ 15 Québécois, en ligne, juste pour l'essence , mentionne Mme Bailey.

Ils vont à la plage, quand ils reviennent, ils remplissent le réservoir et prennent des jus, des sandwichs , nomme le propriétaire du Derby Corner Mini Mart, Nabil Ibrahim. Le propriétaire de cette station-service est heureux de la réouverture de la frontière qui sépare le Canada et les États-Unis. Il estime que les Québécois sont responsables d'une augmentation d'environ 25 % de son chiffre d'affaires. Quant aux Canadiens, ils ont le sentiment d'avoir économisé.

Les Américains sont également amers de voir le prix à la pompe constamment grimper. C'est le plus cher que j'aie payé de toute ma vie […] C'est très difficile, pour un travailleur ordinaire, selon un automobiliste rencontré.

La flambée du prix de l'essence s'observe à l'échelle mondiale et est exacerbée par le conflit entre la Russie et l'Ukraine. Selon des experts, il faudra attendre encore plusieurs semaines avant d'espérer un frein à la hausse des prix.

D’après le reportage de Marie-Hélène Rousseau

À lire aussi : Nouvelle hausse du prix de l’essence à Sherbrooke

Source: https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1890370/frontiere-canado-americaine-essence.

Leave a Reply