Physical Address

304 North Cardinal St.
Dorchester Center, MA 02124

La Corée du Nord va procéder à un essai nucléaire, Biden attendu à Séoul

(Séoul) La Corée du Nord est sur le point de procéder à un essai nucléaire, ont déclaré jeudi Séoul et Washington, les États-Unis avertissant que cela pourrait se produire lors de la visite du président américain Joe Biden en Corée du Sud cette semaine.

Claire LEE Agence France-Presse

Le premier voyage de M. Biden en tant que président dans la région semble devoir être éclipsé par une Corée du Nord de plus en plus belliqueuse.

Malgré la récente vague de COVID-19 en Corée du Nord, « les préparatifs d’un essai nucléaire sont terminés et ils ne cherchent que le bon moment » pour le réaliser, a déclaré le député Ha Tae-keung à la presse,  citant des informations du Service national de renseignement de Séoul.

Selon les services de renseignement américains, il existe une « réelle possibilité » que la Corée du Nord choisisse d’organiser une « provocation » après l’arrivée de Joe Biden à Séoul vendredi en fin de journée, a déclaré son administration.

Cela pourrait signifier « de nouveaux essais de missiles, des essais de missiles à longue portée ou un essai nucléaire, ou carrément les deux », avant, pendant ou après la tournée de M. Biden dans la région, a indiqué Jake Sullivan, conseiller à la sécurité nationale de la Maison-Blanche.

Des images satellites indiquent que la Corée du Nord se prépare à effectuer ce qui serait son septième essai nucléaire, après un nombre record de tests cette année, notamment de missiles balistiques intercontinentaux (ICBM).

« La Corée du Nord voudra attirer l’attention mondiale en procédant à un essai nucléaire pendant la visite du président Biden en Corée du Sud et au Japon », a déclaré à l’AFP Cheong Seong-chang, du Centre d’études sur la Corée du Nord de l’Institut Sejong à Séoul.

M. Biden, qui rendra visite à certains des quelque 30 000 soldats américains stationnés en Corée du Sud, est prêt à procéder à des « ajustements » du dispositif militaire américain dans la région, et le nouveau président de Séoul, Yoon Suk-yeol, est désireux de renforcer les liens.

Biden et Yoon ont tous deux déclaré qu’ils étaient ouverts aux pourparlers avec Pyongyang, mais qu’ils attendaient de réels progrès en matière de dénucléarisation. « 

Biden juge que la question nord-coréenne ne peut pas être résolue par des réunions improvisées entre les dirigeants comme l’a fait Trump », a déclaré Woo Jung-yeop, chercheur au Sejong Instute de Séoul.

« Aucun moyen » de l’arrêter

La Corée du Nord suivra de très près l’issue de la rencontre Yoon-Biden samedi, a déclaré Yang Moo-jin, professeur à l’Université des études nord-coréennes, ajoutant qu’« en fonction du résultat, la Corée du Nord décidera d’accélérer ou de ralentir ses essais nucléaires et ICBM ».

Kim Jong-un est également bien conscient de l’impasse au Conseil de sécurité de l’ONU après l’invasion de l’Ukraine par la Russie et il est donc « très probable » qu’un essai nucléaire ou ICBM ait lieu pendant la tournée asiatique de Biden, ajoute Cheong Seong-chang.  

Moscou bloquerait probablement toute tentative des Nations unies d’imposer de nouvelles sanctions à Pyongyang à la suite d’un essai d’armement.

Sous le coup de sanctions internationales, la Corée du Nord a considérablement intensifié ses tests de missiles cette année, tout en ignorant les propositions de négociation des États-Unis.

Le pays avait cessé en 2017 les tirs de missiles balistiques intercontinentaux et les essais nucléaires. Il a déjà en partie rompu ce moratoire en tirant fin mars un missile intercontinental.

Les pourparlers sont au point mort depuis l’échec du sommet Trump-Kim en 2019, et Kim Jong-un a récemment déclaré son intention de renforcer son arsenal nucléaire « le plus rapidement possible ».

La responsabilité de cette situation est en partie imputable à la « négligence stratégique » de la Corée du Nord par le président Biden depuis son entrée en fonction, a jugé Park Won-gon, professeur à l’université Ewha à Séoul.

« Il n’y a aucun moyen de vraiment arrêter la Corée du Nord maintenant », a-t-il ajouté.

Source: https://www.lapresse.ca/international/asie-et-oceanie/2022-05-19/la-coree-du-nord-va-proceder-a-un-essai-nucleaire-biden-attendu-a-seoul.php.

Leave a Reply