Physical Address

304 North Cardinal St.
Dorchester Center, MA 02124

Le « plus grand ptérosaure du Jurassique » découvert à ce jour

L’envergure de ce reptile volant dépassait 2,5 mètres, ce qui en fait le plus grand ptérosaure connu du Jurassique.

Nommée Dearc sgiathanach, ce qui signifie reptile ailé en gaélique, cette espèce de ptérodactyles vivait il y a environ 170 millions d'années dans un climat subtropical qui ne ressemblait en rien au territoire écossais actuel.

Impression artistique d'un ptérosaure dans le ciel.

Impression artistique du Dearc sgiathanac.

Photo : Université d’Édimbourg/Natalia Jagielska

Les ptérosaures très bien conservés sont extrêmement rares et sont généralement mis au jour dans des formations rocheuses du Brésil et de la Chine, affirme dans un communiqué Natalia Jagielska, paléontologue à l’Université d'Édimbourg et auteure principale de ces travaux publiés dans la revue Current Biology (Nouvelle fenêtre) (en anglais).

Ptérosaures 101

  • Ils sont un ordre éteint de reptiles volants. Ils n’étaient pas des dinosaures ni des oiseaux.
  • Ils ont été les premiers vertébrés à voler, quelque 50 millions d'années avant les oiseaux.
  • Ils sont apparus il y a environ 230 millions d'années et ont disparu au même moment que les dinosaures, il y a 66 millions d'années
  • Plus de 150 espèces de 20 centimètres à 12 mètres d'envergure ont été décrites jusqu'à maintenant.
  • À la fin de la période du Crétacé, à l'époque du Tyrannosaurus rex et du Triceratops, les ptérosaures ont atteint la taille d'un avion de chasse.

Un spécimen précieux

Environ 70 % du squelette fossilisé du Dearc sgiathanach a pu être recueilli depuis sa découverte en 2017 lors d’une expédition financée par le magazine National Geographic.

Des paléontologues transportent le squelette fossilisé du ptérosaure.

Les paléontologues transportent une partie du squelette fossilisé du ptérosaure.

Photo : Université d’Édimbourg

Les analyses réalisées sur les restes de l’animal ont révélé qu’il était en pleine croissance et qu’il n’avait pas encore atteint l’âge adulte. Selon Mme Jagielska, l'envergure de ses ailes à l'âge adulte devait dépasser trois mètres.

« Dearc est le plus grand ptérosaure du Jurassique. Cela nous indique que les ptérosaures ont grossi 25 millions d’années plus tôt que nous le pensions, bien avant le Crétacé, où ils étaient en compétition avec les oiseaux. »

— Une citation de  Steve Brusatte, professeur de paléontologie à l’Université d'Édimbourg

Un examen de tomodensitométrie de son crâne a permis de construire un modèle numérique de son cerveau. Les résultats montrent que l'animal avait de très grands lobes optiques, ce qui suggère qu'il avait une très bonne vue.

Steve Brusatte et le fossile du crâne.

Steve Brusatte et le fossile du crâne.

Photo : Université d’Édimbourg

L’animal possédait également des dents tranchantes et entrecroisées parfaitement adaptées à la capture de proies glissantes, telles que le poisson et le calmar. Ses dents acérées […] sont encore recouvertes d'un émail brillant, comme s'il était encore en vie il y a quelques semaines, note Natalia Jagielska.

Le spécimen sera étudié davantage dans les prochaines années. L’équipe écossaise veut mieux décrire l’espèce, notamment son mode de vie et ses techniques de vol.

Source: https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1864009/ecosse-fossile-pterosaure-jurassique-decouverte.

Leave a Reply