Physical Address

304 North Cardinal St.
Dorchester Center, MA 02124

Les Gargouilles lavent-elles mieux votre portefeuille que vos vêtements?

Marie-Josée Bergeron fait la vaisselle dans sa cuisine.

Marie-Josée Bergeron veut adopter des habitudes plus écoresponsables, d’où son intérêt pour les Gargouilles.

Photo : Radio-Canada

Convaincue, Marie-Josée commande dix Gargouilles au coût de 150 $ plus taxes, pour elle et pour en offrir en cadeau. Lorsqu’elle fait part de sa découverte à ses proches, leur réaction n’est pas celle qu’elle attendait. Ils la mettent plutôt en garde contre ce genre de produits, ce qui l’incite à faire plus de recherches.

« Je n'étais pas en mesure de trouver autre chose que des sites d'opinions, des blogues, des sites de mamans, qui disent que le produit ne fonctionne pas. […] Je cherchais vraiment une source scientifique, quelqu'un qui aurait fait une étude plus poussée. »

— Une citation de  Marie-Josée Bergeron

Les Gargouilles mises à l’essai

Afin de déterminer si oui ou non les Gargouilles peuvent remplacer le détergent à lessive, nous avons fait appel à l’ingénieur Gaétan Piédalue, du laboratoire indépendant Services Polytests.

Son équipe et lui vont comparer trois types de lavages :

  • Détergent à lessive

  • Gargouilles

  • Eau claire

Chaque brassée contient la même quantité de tissus, à la même température.

Afin d’évaluer la performance des trois méthodes de lavage, ils utilisent des bandelettes tachées de différentes substances :

  • Vin
  • Lait au chocolat
  • Sang
  • Huile minérale salie au noir de carbone
  • Sébum et pigments, pour simuler la sueur
Une bandelette de tissu divisée en carrés imbibés de différentes substances.

De gauche à droite : 1) vin rouge; 2) lait au chocolat; 3) sang; 4) huile minérale et noir de carbone; 5) sébum et pigments; 6) aucune tache

Photo : Radio-Canada

Une fois les bandelettes lavées et séchées, un technicien utilise un lecteur optique – un colorimètre – pour mesurer l’intensité des taches. Avec ces données, Gaétan Piédalue calcule le taux d’efficacité du lavage.

Portrait de l’ingénieur Gaétan Piédalue.

L’ingénieur Gaétan Piédalue et son équipe effectuent régulièrement des tests comparatifs de produits, dont des détergents à lessive et des laveuses.

Photo : Radio-Canada

« Avec un lavage parfait, on obtiendrait 100. À l'autre extrémité, un lavage à l'eau seulement donne un résultat de 75. Donc, les détergents se situent toujours entre les deux. »

— Une citation de  Gaétan Piédalue, directeur technique, Services Polytests inc.

Après analyse, le laboratoire a calculé un taux d’efficacité de 82,4 % pour le détergent à lessive et de 75,9 % pour les Gargouilles.

Trois bandes horizontales superposées, la première représentant le détergent à lessive, la seconde, les Gargouilles, et la troisième, l’eau.

Malgré un gain de 0,9 point de pourcentage, les Gargouilles donnent les mêmes résultats de nettoyage que l’eau claire à l’œil nu, contrairement au détergent à lessive, visiblement plus performant.

Photo : Radio-Canada

Nous avons demandé à Marie-Josée Bergeron de comparer les bandelettes qui ont servi aux tests à l'œil nu.

Trois bandelettes de tissu déposées sur un îlot de cuisine.

Les deux bandelettes collées représentent le lavage avec des Gargouilles et à l’eau claire. L’autre bandelette est celle non lavée.

Photo : Radio-Canada

« Ah, mais voyons, il y a zéro différence! Ça ne sert à rien! Quel piège. C'est identique. Je lave à l'eau. »

— Une citation de  Marie-Josée Bergeron

Selon les mots de Marie-Josée, c'est très cher payé pour 0,9 d'efficacité.

Nous avons demandé à Gaétan Piédalue s’il considère que des vêtements lavés avec des Gargouilles vont sortir propres de la laveuse. Ils vont sortir aussi propres qu'avec de l'eau.

« L'œil est capable de détecter 1 ou 2 % d'écart. Et puis là, on se retrouve en bas de 1 %. »

— Une citation de  Gaétan Piédalue

Pseudo-science?

Pour convaincre ses clients d’acheter ses produits, l’entreprise s’appuie sur la science. Afin de démêler le vrai du faux, Jason Robert Tavares, professeur titulaire au Département de génie chimique à Polytechnique Montréal, a fait subir une série de tests aux Gargouilles.

L’augmentation du pH de l’eau

Premier argument des Gargouilles : les billes en céramique rendent l’eau plus alcaline sans utiliser de produits toxiques, comme pour les détergents. Selon le site web de l’entreprise, l'eau plus alcaline permet alors aux saletés de s'éliminer naturellement, de nettoyer le linge en profondeur et de le désinfecter.

Qu’en pense notre expert? Le professeur Tavares affirme que l’eau alcaline en soi n’a pas de pouvoir nettoyant, à moins d’atteindre un pH très élevé.

Si l’on avait une eau très alcaline, on pourrait faire ce qu'on appelle la réaction de saponification. C'est la réaction pour faire du savon, explique-t-il. Son équipe et lui ont voulu calculer l’effet d’une Gargouille sur le pH de l’eau.

« On a pris une Gargouille neuve et on l’a fait tremper dans l'eau pendant une période de 15 minutes. On a ensuite mesuré le pH, puis on a répété l’expérience une dizaine de fois. »

— Une citation de  Jason R. Tavares, professeur titulaire, Département de génie chimique, Polytechnique Montréal

Résultat? Bien que le pH augmente aux premiers essais, la différence n’est pas assez significative pour constater des propriétés nettoyantes des Gargouilles.

Restructurer les molécules d’eau

Les Gargouilles auraient aussi pour effet de donner à l’eau une grande solubilité et une bonne perméabilité. Les molécules d'eau en groupes plus petits entraînent une meilleure absorption de l'eau par les tissus, d'après leur site web.

Selon le professeur Tavares, l’entreprise réfère sans doute à la tension de surface de l’eau. En ajoutant un détergent, on réduit la tension de l'eau, ce qui l’aide à mieux pénétrer dans les tissus. L’eau savonneuse est plus liquide que l’eau claire.

En comparant l’eau avec Gargouille et l’eau sans Gargouille, on constate que la forme de la goutte d’eau est la même, contrairement à l’eau avec du détergent à lessive.

9_de_11_-_EAUAller à l'image 0Une goutte d’eau claire
10_de_11_-_EAU_GARGOUILLEAller à l'image 1Une goutte d’eau dans laquelle a trempé une Gargouille
11_de_11_-_EAU_DETERGENTAller à l'image 2Une goutte d’eau avec détergent à lessive
1/ de 3

Une goutte d’eau clairePhoto : Radio-Canada
Voir l'image précédente
Voir l'image suivante
  • Image 1 de 39_de_11_-_EAU

    Une goutte d’eau clairePhoto : Radio-Canada

  • Image 2 de 310_de_11_-_EAU_GARGOUILLE

    Une goutte d’eau dans laquelle a trempé une GargouillePhoto : Radio-Canada

  • Image 3 de 311_de_11_-_EAU_DETERGENT

    Une goutte d’eau avec détergent à lessivePhoto : Radio-Canada

« Il n'y a pas de mécanisme par lequel une céramique peut changer de manière conséquente la tension de surface de l'eau, donc faciliter sa capacité de pénétration dans les vêtements. »

— Une citation de  Jason R. Tavares

L’action mécanique des Gargouilles

L’entreprise estime que si on ajoute trois Gargouilles dans une brassée normale, le frottement entre les vêtements et les boules de plastique va contribuer à déloger les taches tenaces.

L’action mécanique des Gargouilles dans la laveuse a-t-elle un pouvoir détachant? Non, pas de manière significative, répond Jason R. Tavares.

La réponse de l’entreprise

Nous avons contacté les responsables des Gargouilles et leur avons expliqué l’ensemble de nos démarches et résultats. Ils ont refusé de nous accorder une entrevue à la caméra.

Par courriel, l’entreprise précise qu’un test d’usage, de performance et d’efficacité réalisé auprès de 65 consommatrices françaises a été concluant. Selon ce test, les Gargouilles sont une solution de lavage plus efficace que le lavage à l’eau claire.

Cependant, les responsables n’indiquent pas qui a réalisé le test. D’ailleurs, aucune étude scientifique n'accompagne leurs explications. Les clients qui veulent en savoir plus sur la science derrière les Gargouilles doivent donc se fier aux informations du vendeur.

« Quand on cherche des chiffres, des études de référence, une note de bas de page, un lien cliquable, un journal scientifique, on n’en trouve pas. »

— Une citation de  Marie-Josée Bergeron

En ce qui concerne les résultats des tests en laboratoire, un responsable nous écrit : Même si le résultat du nettoyage n'a pas un écart énorme dans votre étude, il y a tout de même un écart et les clients remarquent bien la différence.

Mais non, réagit Marie-Josée Bergeron. Les clients remarquent que leurs vêtements sont lavés parce que, visiblement, l'eau, ça lave. C'est tout. Elle n’entend plus utiliser les Gargouilles.

« C'était leur dernière journée dans ma salle de bain! »

— Une citation de  Marie-Josée Bergeron

Source: https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1876083/boule-lavage-essai-eau-efficacite-gargouilles.

Leave a Reply